Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2016

Afrique, la fin de l'euphorie ?...

Conflits HS3.jpg

"L'effondrement du prix des matières premières incite à un nouveau cycle de pessimisme, et celui-ci se produit au moment où la croissance démographique est à son maximum. Le nouveau cycle qui s'amorce sera donc différent des précédents, beaucoup plus menaçant pour le continent et pour l'Europe toute proche. De quoi alimenter, avec l'afro-pessimisme, l'euro-pessimisme." Pascal Gauchon

 

La revue Conflits, dirigée par Pascal Gauchon, vient de sortir en kiosque un troisième numéro hors-série consacré cette fois-ci  à l'Afrique.

Vous pourrez y découvrir, notamment, des articles de Pascal Gauchon ("Afro-optimisme, afro-pessimisme. Le cycle"), de Pierre Royer ("Le Sahara, une mer intérieure en Afrique"), d'Ambroise Tournyol du Clos ("La colonisation est-elle responsable des malheurs de l'Afrique ?" ; "L'Afrique est nue. Etat des lieux du continent africain" ; "Le Nigéria, l'autre géant de l'Afrique ?"), d'Apoli Bertrand Kameni ("Les ressources minérales, atout ou malédiction ?"), de Christophe Réveillard ("Des États autoritaires et faibles ?"), de Félicien Ngasso ("L'Afrique noire, un milieu particulièrement défavorisé ?" ; "La plantation à l'origine des problèmes agricoles de l'Afrique ?),  de Frédéric Munier ("Quel rôle pour l'Afrique dans le monde ?"), de François Lafargue ("L'Afrique du sud dominera-t-elle encore l'Afrique en 2030 ?" ; "Les grands puissances prédatrices de l'Afrique noire ?"), d'Hadrien Desuin ("Djibouti, un havre menacé ?"), de Mathieu Lours ("Un continent toujours en guerre ?"), d'Anne-Clémentine Laroque ("La nouvelle «terre promise» des islamistes ?"), d'Anne-Sophie Letac ("Les services en Afrique: levier de croissance ou mirage") ou d'Olivier Hanne ("Que reste-t-il de la Françafrique ?"), ainsi qu'un entretien avec Sylvie Brunel ("La géopolitique lumineuse").

 

 

30/11/2015

Puissance et rapports de force au XXIe siècle...

La revue Conflits, dirigée par Pascal Gauchon, vient de sortir en kiosque son deuxième numéro hors-série consacré cette fois-ci  à la question de la puissance.

Vous pourrez y découvrir, notamment, des articles de Pascal Gauchon ("Pouvoir ce que l'on veut" ; "La puissance économique décide-t-elle de tout ?" ; "La France, une grande petite puissance ?"), de Florian Louis ("Penser la puissance"), de Thomas Flichy de la Neuville ("La puissance militaire, Ultima ratio regis"), d'Helena Voulkovski ("Métamorphose de la puissance ?"), de Christophe Réveillard ("L'Union européenne. Renonciation à la puissance ?"), de John Mackenzie ("La hiérarchie des puissance")  de Frédéric Munier ("Le soft power. La puissance de la séduction" ; "L'Allemagne. Un retour à la puissance"), de Pascal Marchand ("La Russie. Le retour de la puissance ?") ou d'Anne-Sophie Letac ("Le savoir, nouvel enjeu de puissance"), ainsi qu'un entretien avec Gérard Chaliand ("Géopoliticien de terrain").

Conflits HS2.jpg

" La puissance est une idée vieille en Europe.

Écrasés par le poids des fautes passées, les peuples européens lui tournent le dos. Ils ont été puissants, ils en ont abusé, ils ont constaté que la puissance coûte financièrement, moralement et psychologiquement, ils ne veulent plus en payer le prix.

La puissance est un idée neuve et renaissante en Asie, en Russie, chez tous les pays émergents et, bien sûr, aux États-Unis. Eux ne partagent pas les états d'âme des Européens, ils ne se posent plus de questions métaphysiques, ils assument la puissance comme une évidence. "

02/05/2014

Identité et devenir de l'Europe...

NRH 72.jpg

La Nouvelle Revue d'Histoire est en kiosque (n° 72, mai - juin 2014).

Le dossier central est consacré à l'Europe, son identité et son devenir. On peut y lire, notamment,  des articles de Philippe Fraimbois ("Charlemagne, fondateur du premier empire européen"), de Bernard Fontaine ("Le XIIIe siècle des cathédrales et des universités"), de Jacques Berrel ("La Hanse, une Europe de marchands"), de Philippe Conrad ("L'Europe rassemblée face au péril ottoman"), de Jean-Joël Brégeon ("Quand l'Europe des Lumières parlait français"), de Robert James Bellairs ("Les relations anglo-allemandes de 1871 à 1991") de Christophe Réveillard ("L'Europe de Jean Monnet" ; "De Gaulle et l'Europe"), de Guillaume Bernard ("La construction d'une Europe... introuvable"), de Paul-Marie Coûteaux ("Qu'est-ce que le souverainisme ?" ; "Pour un Etat européen").

Hors dossier, on pourra lire, en particulier, deux entretiens, l'un avec Gérard-François Dumont ("Histoire et démographie") et l'autre avec Andreas Kappeler ("Quelle identité historique pour l'Ukraine") ainsi que des articles d'Emma Demeester ("Olympe de Gouges, une victime de la Révolution"), de Philippe Maxence ("Honoré d'Estienne d'Orves. Une jeunesse française") et de Virginie Tanlay ("1944. La Normandie sous les bombes").

 

27/04/2012

La guerre civile perpétuelle...

Les éditions Artège viennent de publier La guerre civile perpétuelle - Aux origines modernes de la dissociété, un ouvrage collectif sous la direction de Bernard Dumont et de Christophe Réveillard. On notera en particulier parmi les contributeurs, Carlo Gambescia, Claude Polin et Aude de Kerros...

 

 

Guerre civile perpétuelle.jpg

"Au-delà des idées convenues, comment penser les fondements d'une crise sociale inscrite dans le temps long ? La guerre civile perpétuelle évalue dans plusieurs domaines les ravages politiques de la philosophie de la modernité. Cette étude examine d'abord sa capacité à détruire à la racine la possibilité du lien social naturel, pour tenter par la suite de le recréer au moyen de divers artifices. Loin de se limiter au simple constat d'échec, l'originalité et la force de cet ouvrage résident dans l'analyse des causes d'un processus logique qui tend à imposer sa violence intrinsèque au coeur de la relation sociale."