Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2014

Epouvante et surnaturel...

Les éditions Pierre-Guillaume de Roux viennent de rééditer Épouvante et surnaturel en littérature, un essai de H. P. Lovecraft, postfacé par le dessinateur Philippe Druillet. Maître du récit d'épouvante, reconnu après sa mort, H. P. Lovecraft est le créateur du mythe de Cthulhu. Ses nouvelles sont disponibles dans de nombreuses éditions.

 

Epouvante et surnaturel.jpg

" « Les enfants seront toujours effrayés par le noir, et les adultes, plus ou moins sensibles aux impulsions héréditaires, trembleront devant l'inconnu, le fantasmagorique, les univers différents, les vies mystérieuses qui peut-être vibrent tout là-bas dans les immensités cachées du cosmos, derrière les étoiles » (H. P. Lovecraft).

Né du mystérieux besoin de « terreur cosmique » qui agite les esprits les plus disponibles, le récit fantastique est vieux comme le monde. Ballades, légendes et poésies : le folklore archaïque humain regorge d'exemples de cette quête de l'ombre qui met en scène tout un cérémonial magique, où les divinités sont invoquées pour le meilleur ou pour le pire. En Occident, la force du surnaturel va s'imposer au Moyen Âge, l'ère mystique par excellence où messes noires et procès en sorcellerie vont bon train. Un « monstre » va naître : le roman gothique du XVIIIe siècle à la postérité majoritairement anglo-saxonne. Paysages désolés, châteaux hantés et sorts inextricables à répétition « possèdent » le lecteur inlassablement.

Howard Phillips Lovecraft (1890-1937), maître du genre, passe en revue les chefs-d'œuvre mais aussi les œuvres moins connues, à l'affût du moindre détail extraordinaire. À croire que le pacte diabolique de Melmoth, l'homme errant, roman génial de Charles Robert Maturin qui marqua à jamais Balzac, Scott, Thackeray ou Baudelaire, s'est renouvelé pour cent cinquante années de plus grâce aux illustres « contemporains » nommés Arthur Machen, Bram Stoker ou Lord Dunsany. Une passionnante histoire du récit fantastique par son grand « exorciste», à découvrir au gré d'un long frisson... "