Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thibault isabel - Page 4

  • Une décennie rebelle ?...

    Nous vous signalons la parution de la revue Rébellion (n°54, été 2012) qui fête ses dix ans de combat éditorial. Vous pourrez notamment lire dans ce numéro des articles de Thibault Isabel et de Thierry Mudry. 

    Rébellion 54.jpg

    Au sommaire du numéro de l'été :

    Edito :

    Rebelle décennie.

    Réflexion :

    Qu'est-ce que l'aliénation ? 

    Dossier :

    2002-2012 - Dix ans de combat ! 

    Société :

    Qu'est-ce que l'autorité ? , par Thibault Isabel  

    L'éducation, otages des idéologies,  par Zentropa

    L'épuissement consumériste de la civilisation occidentale, par Thibault Isabel 

    Histoire :

    Martin Buber - "Nous sommes tous des juifs allemands", par Thierry Mudry  

     

    Le numéro est disponible contre 4 euros ( port compris) à l'adresse : 

    Rébellion - RSE BP 62124 31020 TOULOUSE cedex 02 . 

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Le nouveau chaos international...

    Nous vous signalons la parution de la revue Rébellion (n°53, mars - avril 2012) dont le dossier aborde la question du chaos géopolitique actuel. Vous pourrez notamment y lire un entretien avec Aymeric Chauprade, consacré à la Realpolitik ainsi qu'un entretien avec le géopoliticien eurasiste Alexandre Douguine. 

     

    Rébellion 53.jpg


    Au sommaire :
    Editorial : Le temps des leurres. 
    Culture : Sank'ia, l'épopée barbare de Z. Prilipine. 
    Dossier géopolitique 
    Entretien avec Aymeric Chauprade : comprendre la Realpolitik. 
    L'Union pour la Méditerranée par Julien Teil. 
    Obama et l'Impérialisme par Terouga. 
    Entretien avec Alexandre Douguine. 
    Histoire : Thermidor, le crépuscule de la République par David l'Epée. 
    Culture : Entretien avec François Bousquet sur Jean-Edern Hallier. 
    Livre : les Mémoires Vives d'Alain de Benoist par Thibault Isabel. 
    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 1 commentaire Pin it!
  • A bout de souffle...

    Les éditions de La Méduse viennent de publier un nouvel ouvrage de Thibault Isabel, intitulé A bout de souffle - Etudes et entretiens sur l'épuisement du monde civilisé.

     Contributeur régulier de la revue Krisis , Thibault Isabel a déjà publié, aux éditions de La Méduse, un ouvrage passionnant consacré au cinéma, La fin de siècle du cinéma américain, un recueil d'articles de philosophie politique, Le champ des possibles, et un essai intitulé Le paradoxe de la civilisation. Ces ouvrages peuvent être commandés sur le site personnel de l'auteur.

     

    A bout de souffle.jpg

     

    On peut raisonnablement estimer que, depuis la nuit des temps, tous les représentants de notre espèce connaissent épisodiquement des mo­ments de déprime ; le mal-être, le flou identitaire et la douleur d’exister font jusqu’à un certain point partie intégrante de notre condition. On peut imaginer aussi que certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres à ce que nous appelons aujourd’hui la « dépression », que ce soit pour des raisons purement psychologiques, liées à l’éducation, ou pour des raisons physiologiques, liées au circuit neurologique et hor­monal du corps.

    Mais il y a néanmoins tout lieu de penser que notre époque est la proie d’un sentiment exacerbé de malaise intérieur. Depuis le tournant des années 1830 et l’entrée brutale dans la révolution industrielle, l’Occident semble ainsi submergé par une vague plus ou moins généralisée de « spleen », que les auteurs romantiques qualifiaient avec optimisme de « mal du siècle », sans savoir que nous l’éprouverions encore près de deux cents ans après eux… Notre art s’en est largement fait l’écho, tout au long du XXe siècle, de même que nos publications médicales, nos magazines, nos reportages télévisés et nos conver­sa­tions. La « dépression » est partout, superficiellement soignée par les traitements pharmacologiques à la mode, comme une rustine apposée sur un navire en voie de perdition.

    Les textes rassemblés ici se proposent de faire le point sur quelques-uns des aspects les plus marquants de cet étrange nihilisme contem­porain, dont le surpassement constituera sans doute le principal défi des siècles à venir.

    Sommaire :

    AVANT-PROPOS

    ETUDE. – La crise est dans l’homme. Suicide et mal de vivre à l’ère de l’hypermodernité

     

    ENTRETIEN. – La foire aux chimères. Lendemains qui chantent et voix de Cassandre

     

    ENTRETIEN. – Le juste milieu. Une réflexion païenne sur la politique, la morale et la religion

     

    ETUDE. – Slavoj Zizek, interprète d’un monde virtualisé

     

    ETUDE. – La fraternité virtuelle des Français

     

    ETUDE. – Pulp Fiction. Anatomie d’un simulacre

     

    ETUDE. – Maturité et responsabilité morale dans l’œuvre cinématographique de David Mamet

     

    ETUDE. – Le populisme américain

     

    ENTRETIEN. – La violence civilisée et celle qui ne l’est pas ..

     

    ENTRETIEN. – Le désir et la contrainte. Remarques sur le processus de civilisation 

    ETUDE. – Penser avec la Chine

     

    ETUDE. – Sagesse pratique contre modélisation théorique. Une analyse comparée des mentalités chinoises et européennes

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Le malaise est dans l'homme...

    Après la publication de ses carnets, Le Front du Cachalot (Dualpha, 2009) et La Tyrannie de la transparence (L'AEncre, 2011), Pierre Le Vigan revient avec un essai publié aux éditions Avatar et intitulé Le malaise est dans l'homme - Psychopathologie et souffrances psychiques de l'homme moderne. L'essai est préfacé par Thibault Isabel, jeune philosophe, spécialisé dans l'anthropologie culturelle et l'histoire des mentalités, dont les lecteurs de la revue Krisis connaissent la signature.

     

    malaise dans l'homme.jpg

     

    Psychopathologie et souffrances psychiques de l’homme moderne

    Les souffrances psychiques ne sont pas des maladies. Mais elles peuvent y mener. La condition de l’homme étant tragique, ouverte, risquée, la fragilité de l’homme est inhérente à son être-au-monde. Toutefois, si le malaise est dans l’homme depuis toujours, le monde moderne et hypermoderne lui donne des formes nouvelles.

    Les sociétés traditionnelles fonctionnaient sur la base d’un modèle d’intégration sociale, au demeurant inégalitaire, où chacun néanmoins avait sa place, y compris le fou. Les sociétés modernes ont fonctionné sur le mode du refoulement et de la névrose. La société du travail ne voulait pas connaître les états d’âme, ni même les âmes d’ailleurs. La société hypermoderne combine les exigences du travail et celles de l’autonomie : il faut être productif, il faut être performant, mais aussi « positif ». Il faut donner sa force de travail, mais aussi assumer un certain savoir-être, et non simplement apporter son savoir-faire.

    La mobilisation de l’homme dans l’hypercapitalisme est donc totale mais elle n’est plus une mobilisation sous une forme guerrière qui était celle du « soldat du travail ». C’est une mobilisation pour plus de mobilité, plus de fluidité, plus de liquidité. L’hypercompétitivité et la lutte de tous contre tous tendent à devenir la règle. Le consumérisme et le narcissisme tout comme le désir mimétique en sont les conséquences. Tout ce qui relève des projets à long terme, individuels ou collectifs, en sort évidemment dévalorisé. Cela ne va pas sans de nouvelles formes de malaises intimes, psychiques, qui atteignent l’homme et le reconfigurent. Ce livre, qui s’essaie à en dresser le portrait, est ainsi un court traité de psychopathologie de l’homme moderne pour mieux comprendre notre monde.

    Lien permanent Catégories : Livres 1 commentaire Pin it!
  • La crise de l'homme moderne...

    La revue Rébellion publie son numéro 42 sur le thème "La crise de l'homme moderne". On pourra y lire un entretien avec Michel Maffesoli et un autre avec Thibaut Isabel ainsi des recensions de Comment peut-on être païen ? d'Alain de Benoist et de La matière mutilée d'Arnaud Bordes.

    A noter que la revue dispose d'un site : Rébellion

    Rébellion 42.png
    Au sommaire : 

    EDITORIAL

    Peuples d’Europe, soulevez-vous !

    ALTERNATIVE

    Des communautés alternatives centenaires

    Sol Veritas Lux

    SOCIETE

    L’ombre de Dionysos

    Entretien/La pensée sauvage de Michel Maffesoli

    Tatouages, piercings et autres modifications corporelles.

    La fabrique du corps

    Entretien/Les réflexions sur la violence de Thibault Isabel

    Suicide et mal de vivre à l’ère de l’hypermodernité.

    La crise est dans l’homme

    CULTURE/LIVRES

    Comment peut-on être païen ? Alain de Benoist

    La matière mutilée Arnaud Bordes

    ------------------------------------------------

    Rébellion disponible contre 4 Euros

    A commander à RSE BP 62 124

    31020 Toulouse Cedex 2

    Rebellion_larevue@yahoo.fr

     

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!