Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les loups aiment la brume...

Les éditions Grasset viennent de publier une enquête de Laure Marchand et Guillaume Perrier intitulée Les loups aiment la brume - Enquête sur les opérations clandestines de la Turquie en Europe. Laure Marchand est journaliste indépendante et a été correspondante pendant dix ans en Turquie pour divers médias francophones. Guillaume Perrier, quant à lui, est journaliste au service international du Point et est l'auteur de plusieurs enquêtes sur la Turquie d'Erdogan.

Marchand-Perrier_Les loups aiment la brume.jpg

" Depuis l'échec des négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne, Ankara et Bruxelles entretiennent des relations plus qu’ambiguës. Alternant crises diplomatiques et collaborations géopolitiques, ce sont deux visions du monde qui se jaugent et se toisent. Mais c’est à l’ombre de la scène médiatique, dans l’activisme souterrain de la Turquie et de ses cellules clandestines, que la vraie menace rôde. Comme le dit un proverbe turc, « les loups aiment la brume », et quand celle-ci se lève, elle laisse derrière elle, et chez nous, bien des énigmes et des cadavres…
C’est pour percer l’opacité qui entoure ces agents de l’ombre et les activités des services de renseignement turcs - le redouté MIT – que les auteurs ont mené l’enquête. En Sicile. En Allemagne. En Suisse. En France, bien sûr, à Paris ou en province…
Dans ce livre puissant, Laure Marchand et Guillaume Perrier ont remonté la piste des agents d'Erdogan. Le territoire européen dans son ensemble apparaît comme un terrain d'action privilégié et violent du président Erdogan. Le «  Reis  » peut compter sur ses militants, des réseaux islamistes et ultranationalistes, les « Loups gris » et des groupes politico-criminels prêts à monter au front pour défendre la mère-patrie. Mais avec la déliquescence du pouvoir turc et la crise de succession qui s'annonce, les loups s'entre-dévorent. Ce qui les rend encore plus dangereux pour les démocraties européennes… "

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel