Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conan le centurion...

Michel Vial vient de publier chez Indo Éditions, dans la collection Portrait, une biographie de Pierre Château-Jobert intitulée Conan. Collaborateur du magazine Raids, Michel Vial, qui, en 1976, à 20 ans, s'est engagé dans les Phalanges libanaises et a été blessé au combat, est également l'auteur d'un essai, La chute de l'empire occidental (Synthèse, 2020).

 

Vial_Conan.jpg

" Peu médiatisé, le colonel Pierre Château-Jobert, de son nom de guerre “Conan”, n’en est pas moins une figure emblématique des troupes aéroportées. 
À l’instar d’un Bigeard, d’un Massu ou d’un Trinquier, c’était un centurion, un de ces hommes durs et intrépides qui ont marqué l’histoire militaire du vingtième siècle en prenant une part active à tous les conflits dans lesquels notre pays a été impliqué. Son action est déterminante dans les combats de la Libération où ses commandos s’illustrent en Bourgogne, affrontant des troupes allemandes d’une supériorité numérique écrasante. En Indochine, il commande les paras coloniaux qui opèrent dans le sud du pays et découvre la guerre révolutionnaire que pratique l’ennemi, ce qui va le marquer profondément. En 1956, lors de l’opération de Suez, il saute avec son régiment sur Port-Saïd, sous le feu des troupes égyptiennes qu’il met en déroute en quelques heures, ce qui lui vaut les honneurs de la presse et la reconnaissance de nos alliés britanniques. 
  

Patriote intransigeant et catholique fervent, Conan va s’engager ensuite dans le combat pour l’Algérie française et, bien que Compagnon de la Libération, il va s’opposer avec toute son énergie à la politique du général de Gaulle, allant jusqu’à déserter pour rejoindre les rangs de l’OAS. Condamné à mort par contumace, il vit dans la clandestinité jusqu’à son amnistie en 1968. Homme de réflexion, il met à profit ses années de retraite pour coucher sur le papier ses idées personnelles sur la contre-révolution, en publiant six livres de doctrine politique. 
   

Dans cet ouvrage, l’auteur retrace en détail la très prolifique carrière militaire du colonel Château-Jobert, s’appuyant essentiellement sur son dossier militaire personnel, sur des témoignages et ses écrits, tout en prenant soin de décrire avec précision le cadre historique général dans lequel s’inscrivent les opérations auxquelles il prend part. Nous découvrons ainsi non seulement un officier d’une intelligence remarquable, à la fois discret, humain et audacieux, mais aussi un homme d’honneur et de convictions. "

 

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel