Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2017

La Continental et ses films...

Les éditions Lemieux viennent de publier récemment une enquête historique de Jean-Louis Ivani intitulé Continental Films - L'incroyable Hollywood nazie. Journaliste indépendant, Jean-Louis Ivani est un passionné de cinéma.

 

Ivani_Continental.jpg

" Si le spectateur de 2017 ­connaît les films considérés ­comme des classiques tels que ­L’Assassinat du Père Noël, L’assassin habite au 21, Le Corbeau, Au bonheur des dames ou certains Maigret, il ignore sans doute tout de cette boîte de production française à capitaux allemands. Cette fabrique d’images, créée par Goebbels et ­conduite par l’intrigant Alfred Greven (quasi inconnu et qui le demeurera après-guerre sans être inquiété), a produit une trentaine de films et su recruter la fine fleur du grand écran, côté cinéastes (Clouzot, Le Chanois, Tourneur, Cayatte…) comme côté acteurs (Harry Baur, Fernandel, Raimu, Albert Préjean, Danièle Darrieux…).

Un journaliste ­d’investigation, fou de cinéma, a reconstitué ­l’histoire incroyable de cette maison. D’archives en découvertes, ­d’informations inédites en récits personnels de ceux qui ont imaginé, scénarisé, réalisé et joué pour la Continental, le récit prend une ampleur de roman épique et choral. De ­l’obscurité des salles de la Continental ressortent des visages terribles ou émouvants, graves ou grotesques du cinéma, de la guerre et de la collaboration. "

Écrire un commentaire