Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2017

La déséducation nationale...

Les éditions du Toucan publient cette semaine un témoignage d'Anne-Sophie Nogaret intitulé Du Mammouth au Titanic - La déséducation nationale. Après avoir enseigné la philosophie, Anne-Sophie Nogaret est aujourd'hui journaliste et critique de cinéma.

 

Nogaret_Du Mammouth au Titanic.jpg

" Témoignage vivant d’une enseignante en philosophie qui a traversé toutes sortes d’établissements, ce livre dresse un état des lieux consternant de l’école publique française. Loin de ne concerner que les lycées sensibles, la lame de fond touche tous les publics, sur l’ensemble du territoire. Par-delà les incivilités, si quotidiennes que chacun en vient à les considérer comme faisant partie de la norme, par-delà la violence qu’il est désormais officiellement interdit de sanctionner, les profs doivent travailler avec des élèves qui, en terminale générale, se révèlent très souvent incapables de comprendre un texte simple de quelques lignes. Des élèves à qui leur propre langue est devenue étrangère et qui pourtant obtiennent tous le bac… Aux avant-postes de cette absurdité intellectuelle, éducative et sociale, les enseignants. Coincés entre des impératifs idéologiques dont ils ne démordent pas et la réalité dont ils ne cessent de se plaindre, ils évoquent irrésistiblement l’adage de Bossuet : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ». "

Écrire un commentaire