Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2017

Le Paris de Céline...

Les éditions Alexandrines, dans leur collection Le paris des écrivains, viennent de publier, sous la signature de David Alliot, Le Paris de Céline. Spécialiste de l'oeuvre de Céline, David Alliot est l'auteur de plusieurs recueil consacré à cet auteur, comme D'un Céline l'autre (Robert Laffont, 2011) ou Mots, propos et aphorismes de Louis-Ferdinand Céline (Horay, 2016).

 

Alliot_Le Paris de Céline.jpg

" Si Louis-Ferdinand Destouches est né en 1894 à Courbevoie, l’écrivain Louis-Ferdinand Céline est né à Paris, en 1932, lors de la parution de Voyage au bout de la nuit. Toute sa vie, l’écrivain cultiva une dualité entre Paris où il vivait, et sa proche banlieue, où il travaillait.
Fils de petits commerçants, la vie de Céline est intimement liée à celle de la capitale, d’abord le passage Choiseul, le fameux « passage des Bérézinas » de Mort à crédit, le théâtre de sa jeunesse. Mais Céline, c’est aussi et surtout Montmartre, la rue Lepic, la rue Girardon, l’avenue Junot où, après ses consultations, il retrouve ses amis : le peintre Gen Paul, l’écrivain Marcel Aymé, l’acteur Le Vigan…
C’est aussi le Paris de l’Occupation, où Céline puise son inspiration pour ses romans d’après-guerre, n’hésitant pas à se mettre en scène après son retour d’exil au Danemark. Même à la fin de sa vie, installé à Meudon, avec sa femme et ses animaux, une vue imprenable lui permet de contempler la capitale… "

Les commentaires sont fermés.