Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2016

Antigone chez les Helvètes...

Les éditions Xénia viennent de publier un essai d'Oskar Freysinger intitulé Le remède suisse - Antigone chez les Helvètes, avec une préface de Slobodan Despot et une postface du philosophe Eric Werner. Conseiller d'état du Valais et membre dirigeant de l'UDC suisse, Oskar Freysinger est déjà l'auteur d'un essai intitulé De la frontière (Xénia, 2013).

 

Remède suisse.jpg

" On se moque souvent de la passion helvétique du « propre en ordre ». Mais se demande-t-on d’où vient aux Suisses ce besoin d’ordonner, de ranger et de balayer sans relâche devant leur porte ? Dans cette méditation allègre et détendue sur les mentalités et l’histoire, Oskar Freysinger esquisse les fondements profonds, métaphysiques, de l’exception suisse. A travers une réinterprétation originale du mythe d’Antigone, il dépeint une cité où on ne laisse jamais de plaies ouvertes, où la raison d’État ne dépasse jamais la somme des raisons des citoyens. Et où les lois non écrites régissent encore la vie publique.

Se détachant des intérêts personnels et politiques — y compris ceux de son propre parti —, Freysinger n’a voulu retenir que le génie de l’œuvre commune. Dans ce portrait passionné de son pays, il renouvelle pour les générations d’aujourd’hui et de demain le mythe d’une communauté forte et indépendante qui a bravé les orages et les siècles.

« La Suisse recycle les imperfections dans un mouvement d’ensemble capable de produire un espace-temps sensé, qui croît et qui sert l’humain. »"

16:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.