Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2016

Le déluge...

Les éditions Les Belles Lettres viennent de publier un essai d'Adam Tooze intitulé Le déluge 1916-1931 - Un nouvel ordre mondial. Docteur en histoire de l'économie, Adam Tooze, après avoir été professeur à Cambridge, enseigne l'histoire moderne allemande à l'université de Yale. Son livre précédent Le salaire de la destruction - Formation et ruine de l'économie nazie , qui était particulièrement passionnant et iconoclaste, a été publié chez le même éditeur.

 

Déluge_Tooze.jpg

"1916. Prises dans le maelström de la Grande Guerre, avec des millions de morts et aucune résolution du conflit en perspective, les sociétés chancellent sur toute la surface du globe. Le coeur du système financier se voit transféré de Londres à New York. Les besoins en hommes et en matériel ne cessent d’augmenter et gangrènent les nations bien au-delà du front. L’effort de guerre sape toute entreprise économique et politique, induisant des changements sans précédent dans l’ordre social et industriel.
Un siècle après le début des hostilités, Adam Tooze revisite ce cataclysme historique et interroge un impressionnant ensemble de sources sur la guerre, la paix et les conséquences du conflit. De l’entrée en guerre des États-Unis en 1917 à la Grande Dépression, Tooze brosse le portrait d’un nouvel ordre mondial façonné par le pouvoir économique et militaire américain. L’analyse de la réaction des nations – y compris le tournant fasciste – face à l’omnipotence américaine fait du Déluge un ouvrage saisissant, d’une grande originalité, qui changera profondément notre vision de l’héritage de la Première Guerre mondiale. "

Les commentaires sont fermés.