Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2015

Les frères Jünger et le nationalisme en marche...

Les éditions L'Homme libre ont récemment publié Le nationalisme en marche, de Friedrich-Georg Jünger, préfacé par son frère Ernst. L'essai date de 1926, à une époque où les deux frères se livrent à une activité politique et journalistique intense au sein de la mouvance néo-nationaliste allemande. Jalon important dans leur œuvre, ce texte était jusqu'à présent inédit en France.

Il est possible de le commander sur le site des éditions de L'Homme libre.

 

 

Nationalisme en marche.jpg

" Der Aufmarsch des Nationalismus (1926), écrit après la fin de l'époque des Corps-Francs annonce l'irruption sur la scène politique d'une génération de combattants. Prophètes de ce nouveau nationalisme radicalement anti-bourgeois, entamé dans Arminius ou Die Kommenden, les frères Jünger inaugurent un style nouveau : celui du «nationalisme soldatique», exprimé par les jeunes officiers revenus du front et demeurés allergiques à la tiédeur de la vie civile.
L'expérience des tranchées et des combats leur a prouvé par la sueur et le sang que la finalité de la vie n'est pas un jeu inventé par le cerveau mais un grouillement organique élémentaire dont il faut saisir les pulsations. Pour eux e politique, dans sa sphère, doit prendre la température de ce grouillement, se mettre à son écoute, se mouler dans ses méandres et y puiser une force toujours jeune, neuve, vivifiante.
Chez Friedrich-Georg Jünger, le politique est appréhendé sous l'angle cosmique, en dehors de tous les « miasmes bourgeois, cérébraux et intellectualisants »."

 

Les commentaires sont fermés.