Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2017

Un paganisme pour aujourd'hui et pour demain...

Nous vous signalons la parution récente du numéro 73 (Solstice d'été) de la revue Terre & Peuple, dirigée par Pierre Vial, dont le dossier est consacré au paganisme.

Vous pouvez commander cette revue sur le site de Terre & Peuple.

Terre & Peuple 73.jpg

Au sommaire du dossier :

Un paganisme pour aujourd'hui et pour demain

Pourquoi le paganisme indo-européen nous parle aujourd'hui, par Jean Haudry

L'invention du monothéisme, par Alain Cagnat

Tradition, éthique, politique, par Robert Dragan

Vivre en Païen aujourd'hui :  jalons théoriques et pratiques, par Philippe Baillet

Itinéraires païens, par Pierre Vial

01/08/2017

Dominique Venner présent !...

Nous vous signalons la parution récente du numéro 72 (Solstice d'été) de la revue Terre & Peuple, dirigée par Pierre Vial, dont le dossier est consacré à Dominique Venner. On trouvera également un article consacré à Jean Monnet.

Vous pouvez commander cette revue sur le site de Terre & Peuple.

Terre & Peuple 72.jpg

12/05/2017

La guerre, toujours et partout...

Nous vous signalons la parution récente du numéro 71 (Équinoxe de printemps) de la revue Terre & Peuple, dirigée par Pierre Vial, dont le dossier est consacré à la guerre, et qui comporte, notamment , une contribution du professeur Jean Haudry, grand spécialiste des Indo-Européens.

Vous pouvez commander cette revue sur le site de Terre & Peuple.

 

Terre & Peuple 71.jpg

Au sommaire du dossier :

La guerre, par Pierre Vial

La guerre chez les Indo-Européens, par Jean Haudry

Guerre de l'information. Fake yourself, par Thierry Thodinor

Guerre financière : le boomerang swift, par Thierry Thodinor

L'enfer, par Robert Dragan

"Les blanchisseuses" du Système, par Fabrice Lehénaire

Guérilla : la guerre implacable du faible au fort, par Jehan Morel

Georges Sorel, au-delà de la raison ? , par Roberto Fiorini

15/04/2016

En hommage à un éveilleur de peuple...

Les éditions de Synthèse nationale viennent de publier dans leur collection des Cahiers du nationalisme, un volume consacré à Jean Mabire, à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort survenue le 29 mars 2006. On y trouvera les contributions de Dominique Venner, Pierre Vial, Robert Steuckers, Francis Bergeron, Alain Sanders, Georges Feltin-Tracol, Philippe Randa, Eric Lefevre, L-Ch Gautier et Guirec Sèvres, ainsi que des textes de Jean Mabire lui-même...

 

Jean Mabire 2.jpg

" Il y a dix ans, le 29 mars 2006, décédait l'écrivain et historien normand Jean Mabire. Homme d'une immense culture et aux convictions affirmées, Jean Mabire fut sans doute l'un des écrivains les plus prolifiques du XXe siècle.

Dans les années 60 et 70, il était encore possible d'aborder certains sujets historiques qui sont aujourd'hui tabous ou sous la haute surveillance des censeurs de l'idéologie dominante. C'était le cas par exemple de la Seconde Guerre mondiale qui fut l'une des matières de prédilection de Jean Mabire.

Mais Jean Mabire était aussi un militant. Très jeune, il s'intéressa à la politique et, dès l'après guerre, il prit fait et cause pour la Normandie, région sacrifiée de ce que l'on appelle "la Libération", dans laquelle sa famille avait ses racines. Déjà, avant l'heure, Jean Mabire était un identitaire.

Son attachement à la Normandie le rapprocha évidemment de la cause européenne. En fait, il fut l'un des premiers à imaginer un nationalisme qui dépasserait le cadre strict de la nation française pour se rallier à la dimension civilisationnelle européenne. Ce n'est pas par hasard que Mabire collabora à Défense de l'Occident, la revue de Maurice Bardèche. Plus tard, il sera le rédacteur en chef d'Europe Action, la revue de Dominique Venner, qui marqua une véritable rupture au sein du mouvement nationaliste et qui donna plus ou moins naissance, au lendemain de mai 1968, à ce que l'on appelle aujourd'hui "la nouvelle droite".

Voilà au moins une des raisons pour lesquelles nous ne pouvions pas laisser passer ce dixième anniversaire sans consacrer un Cahier d'Histoire du nationalisme à cet infatigable éveilleur de peuples qu'était Jean Mabire. "

21/09/2015

Hommage à Emmanuel Ratier...

Le directeur et principal rédacteur de la Lettre d'information Faits & Documents, Emmanuel Ratier, est décédé le 19 août dernier, à l'âge de 57 ans, alors qu'il faisait de la spéléologie. Ses amis ont publié, en son hommage, un numéro spécial de sa lettre, qui continuera à paraître.

Un hommage public lui a également été rendu le 19 septembre, à Paris, devant plus de huit cents personnes.

FAITS-ET-DOCUMENTS-SPECIAL-EMMANUEL-RATIER.jpg

 " Un numéro de Faits et Documents, entièrement consacré à Emmanuel Ratier, a été réalisé sous la direction d’Arnaud Soyez (le directeur de la production de TV Libertés) .

Il regroupe de textes d’amis proches d’Emmanuel Ratier ou de personnalités qui ont manifestés le désir de lui rendre un dernier hommage.

Vous trouverez ci-après le sommaire.

Vous pouvez vous en  procurer un exemplaire (8€) à la librairie Facta4 Rue de Clichy, 75009 Paris

téléphone : 01 48 74 59 14 "

Sommaire_Faits et documents_Emmanuel Ratier.jpg

 

05/09/2013

Dominique Venner, présent !...

Nous vous signalons la parution aux éditions Les Bouquins de Synthèse nationale de Dominique Venner présent !, un recueil d'hommage à l'auteur du Coeur rebelle, réalisé sous la direction de Lionel Muresan. On y trouve des contributions de Gabriele Adinolfi, Alain de Benoist, Francis Bergeron, Renaud Camus, Guillaume Faye, Georges Feltin-Tracol, Bruno Gollnisch, François Sidos, Gilbert Sincyr, Pierre Vial et bien d'autres…

Ce livre peut être commandé ici.

 

Dominique Venner présent.jpg

 

" Il ne nous appartient pas de commenter le geste ultime de Dominique Venner.

Nous rappellerons seulement la place essentielle qui fut la sienne dans le combat nationaliste au cours des années 60. Après la fin de l'Algérie française, il fut l'un des instigateurs de deux mouvements, la Fédération des étudiants nationalistes et Europe Action, qui allaient être à l'origine d'un grand bouleversement idéologique au sein de notre famille politique, à savoir l'introduction de la dimension civilisationnelle européenne dans la doctrine nationaliste. Ses écrits, en particulier son fameux texte intitulé "Pour une critique positive", ont marqué durablement les générations militantes qui se sont succédées depuis cette époque tumultueuse. Enfin, en lançant, il y a une dizaine d'années, la Nouvelle Revue d'Histoire, Venner a probablement aussi été à l'origine de l'une des initiatives les plus intelligentes depuis bien longtemps.

Dominique Venner a voulu donner à son acte une signification politique. Nul ne peut encore préjuger de l'impact que celui-ci aura réellement sur notre peuple. Quoi qu'il en soit, le devoir de chaque militant nationaliste est de continuer et d'amplifier le combat contre l'oligarchie mondialiste et sa politique destructrice de nos identités et de nos libertés, le combat pour que revive une France française dans une Europe européenne. C'est sans doute là le plus bel hommage que l'on puisse rendre à la mémoire de Dominique Venner.

Voilà pourquoi nous avons décidé de publier ces quelques témoignages, à la fois sur l’homme et sur son engagements, afin de faire, à notre modeste niveau, en sorte que l’acte fatal de Dominique Venner et le message qu’il nous a laissé ne tombent pas dans l’oubli. "