Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pentagone

  • Quand Hollywood s'en va-t-en guerre...

    Le numéro 61 de Flash, le journal gentil et intelligent, nous propose un dossier consacré à Hollywood, le plus bel outil du soft power... On pourra aussi lire des articles sur la Libye, l'"affaire" Galliano ou sur Le Camp des Saints, et on retrouvera, bien sûr, l'anti bloc bloc-note d'Alain Soral !...

     

    Flash 61.jpg

    Au sommaire :

    Dossier : Quand Hollywood s’en va-t-en guerre... L‘Iran fait de la résistance ! Festival de Fajr : nos reporters y étaient

    • Javad Chamaghdari, vice-ministre iranien de la Culture  : “Michael Moore a refusé notre invitation”

    • Thierry Meyssan  : “On a vu tomber l’URSS, on attend le tour des USA”

    Affreux, sales et méchants : ces acteurs français qui tapinent à Hollywood

    Pentagone et septième art : les liaisons fructueuses Notre dossier pages 3 à 7

    Libye, la prochaine Somalie ? Christian Bouchet nous ramène aux réalités en page 8

    Chrétienté et islam, dernier rempart contre l’Empire ? Alain Soral se confesse en page 11

    Galliano : la chute en page 12

    L’Hôtel de la Marine coule en page 14 ? Marine Le Pen les submerge en page 2 et 16 !

     

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Hollywood, le Pentagone et le monde

    Les éditions Autrement sortent une nouvelle édition, mise à jour, de l'excellent ouvrage de Jean-Michel Valantin, Hollywood, le Pentagone et le monde, initialement publié en 2003. Les productions d'Hollywood sont un des instruments essentiels du soft power américain, mais aussi un outil bien pratique pour légitimer, si besoin, le hard power... A lire pour ne plus regarder du même oeil les productions américaines qui inondent nos écrans !

    hollywood,pentagone,géopolitique,amérique,etats-unis,domination,soft power

    "L’industrie cinématographique est un acteur essentiel du débat stratégique américain par la production des films de « sécurité nationale ». Le cinéma met en scène les idées dominantes sur la menace proposées par l’appareil de sécurité nationale et légitime ses opérations militaires. Cette production particulière dépend des relations étroites nouées entre l’industrie du cinéma, le Pentagone, les agences de renseignement et la Maison-Blanche. Depuis plus de vingt ans, elles prennent un caractère de synergie, l’armée et les studios échangeant d’énormes contrats, et Hollywood étant pénétré par les évolutions politiques et idéologiques de Washington. Quatre grandes parties rythment l’ouvrage : *la première expose les rapports entre le cinéma, la culture, l’armée et le politique ; *la deuxième est centrée sur la période 1992-2000, avec la montée en puissance de la représentation de l’idée d’une menace mondiale ; *la troisième (actualisée pour cette édition) concerne la période contemporaine - 11 septembre 2001, Irak et Afghanistan ; * la dernière (spécialement écrite pour cette édition) porte sur l’émergence aussi forte que rapide de la question environnementale dans le cinéma de sécurité nationale."
    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!