Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

léon daudet

  • Les pendules à l'heure...

    Les éditions Dualpha viennent de publier un livre de souvenirs de Pierre Monnier intitulé Les pendules à l'heure. Ami et confident de Céline dans l'immédiat après-guerre, il est de ceux qui ont permis la republication des œuvres du grand maudit des lettres françaises. Les Lettres à Pierre Monnier (1948-1952) de Louis-Ferdinand Céline ont été publiées par Gallimard en 2015.

     

    Monnier_Les pendules à l'heure.jpg

    " L’ami, le confident de Céline, remet les pendules à l’heure pour nous raconter ce que fut la réalité de la vie sous l’Occupation, les trahisons, les bassesses, l’héroïsme, le courage ou les mensonges qui nous firent tant de mal. Pierre Monnier nous décrit aussi avec brio les événements qui ont précédé le 10 mai 1940 : la trahison anglaise, le jeu des communistes, la lâcheté des dirigeants français…

    Tout cela, non seulement il l’a vécu, mais il le raconte avec sa verve accrocheuse et il dévoile les rôles tenus par certains, leur double jeu, leurs compromissions. Après un tel livre, les prébendiers de la Résistance ne sortiront pas indemnes de soixante-dix années de mensonges et de falsifications de l’Histoire. Les pendules à l’heure : un livre à découvrir d’urgence pour faire taire les assassins de la mémoire.

    Lire Pierre Monnier, c’est aussi entrer dans l’intimité d’un témoin de l’histoire qui fut l’ami ou le confident des grands noms du XXe siècle : Louis-Ferdinand Céline bien sûr, qu’il fut le premier à oser rééditer après-guerre, mais aussi Robert Brasillach, Thierry Maulnier, Kleber Haedens, Charles Maurras, Léon Daudet et bien d’autres.

    Grâce à Pierre Monnier, un grand nombre de mensonges volent en éclats, des évidences s’imposent, et l’adversaire principal surgit au grand jour, comme le cloporte que l’on découvre en soulevant une pierre. Il rapporte ce qu’il a observé avec une claire objectivité, sans concessions et dans la langue la plus directe. Il porte sur les hommes et les faits le regard le plus pénétrant, le plus révélateur et donne ainsi une vision authentique de ces années de fer, de feu et de sang qu’il libère de tous les mensonges dont elle est grevée par ceux qui s’acharnent à mettre le peuple de France en « condition ».

    Ce livre de l’honnêteté historique est, par voie de conséquence, le plus irritant pour les groupes de pression qui prétendent réduire notre mémoire à une perception limitative, réduc­trice et manichéenne.

    Les Pendules à l’heure, c’est l’arme au service de chaque Français pour une intrépide libération de la mémoire et du jugement… "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Petit dictionnaire maurrassien...

    Les éditions Nouvelle Marge viennent de publier un Petit dictionnaire maurrassien signé par Stéphane Blanchonnet. Professeur agrégé de lettres modernes, l'auteur enseigne dans un lycée lyonnais et préside le Comité directeur de l'Action française.

     

    Blanchonnet_Petit dictionnaire maurassien.jpg

    " Charles Maurras est bien vivant. Sa pensée ne cesse d'irriguer les domaines de la politique, de la culture et de la littérature. Ses héritiers sont nombreux encore aujourd'hui. Avec ce petit dictionnaire maurrassien, Stéphane Blanchonnet nous offre la possibilité d'aborder avec facilité et efficacité dans le continent maurrassien. Nous retrouvons ici ses chroniques doctrinales publiées entre décembre 2015 et décembre 2016 dans L'Action Française, augmentées de quelques articles originaux, de portraits, d'annexes et de nombreuses notes. Le genre du dictionnaire convient parfaitement à cet inventaire des principes et des mots-clés de la pensée maurrassienne. Destiné autant à ceux qui s'engagent en politique, aux amoureux de la France et de sa civilisation, qu'aux simples curieux de la pensée toujours vivace de Maurras, ce petit dictionnaire, constitué de chroniques concises et efficaces, fait oeuvre de pédagogie. Le petit dictionnaire maurassien est aussi une façon pour Stéphane Blanchonnet, de rendre hommage à cette école de pensée et d'action qu'est l'Action Française. Il y a connu la camaraderie, la passion de la France, de sa langue, de sa littérature, l'émulation intellectuelle, la fierté de mettre ses pas dans ceux de Charles Maurras, de Léon Daudet, de Jacques Bainville mais aussi dans ceux de toutes ces figures comme Bernanos, Valois, Gaxotte, Massis, Maulnier, Boutang, Dumézil ou même Lacan, qui ont, à un moment ou un autre, appartenu à cette prestigieuse maison. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • L'autre grande peur des bien-pensants !...

    Le vingt-troisième numéro de la revue Livr'arbitres, dirigée par Patrick Wagner et Xavier Eman, est en vente, dans une nouvelle formule, avec notamment un dossier consacré à Léon Bloy...

    La revue peut être commandée sur son site :  Livr'arbitre, la revue du pays réel.

     

    léon bloy,patrick wagner,xavier eman,olivier maulin,jean-jacques langendorf,michel marmin,jean galtier-boissière,crapouillot,léon daudet,guy hocquenghem

    Au sommaire de ce numéro :

    Éditorial

    Plaisirs solittéraires

    Coup de cœur

    Martinet, t'as le bonjour d'Alfred

    Nouveautés

    Le rayon bleu, métaphysique du nucléaire

    Une lucidité de petit prodige

    Maulin en hors-piste

    Polar

    Un polar vraiment français

    Dossier Léon Bloy

    Léon Bloy, vie et oeuvre

    Léon Bloy : une âme à l'épreuve du salut

    (E)vocation de Léon Bloy

    Furieux ou rigolo ?

    Léon Bloy le signifiant

    Léon Bloy et la sainte vertu de l'insulte et de l'intolérance

    Léon Bloy poète ?

    Les Mendiants de l'infini

    Léon Bloy et le Périgord

    Léon Bloy, l'évangéliste de l'océan

    Le Désespéré ou Léon Bloy le va-nu Christ

    La femme pauvre - Épisode contemporain

    Vae divitibus !

    2011 Léon Bloy, Journal inédit

    Rumeurs et ragots autour de Léon Bloy

    Portraits

    L'autre Jean-Jacques

    Le dernier grand historien militaire suisse romand

    Enfin Langendorf vint !

    Vincent la Soudière, le poète des limbes

    Biographies

    Maurice Genevoix, un écrivain majeur de la littérature française

    Genevoix, habiter poétiquement le monde

    Michel Marmin, mise en lumière

    Gide et la «Petite dame» : si éloignés et si proches de nous

    Dossier Le Crapouillot d'hier à aujourd'hui

    Jean Galtier-Boissière, fondateur du Crapouillot

    Nostalgie du Petit Crapouillot

    Le Crapouillot nouvelle version

    Essais

    Le nouveau Montaigne

    L'écologie politique autrement

    Dictionnaire

    Dictionnaire amoureux du Québec

    Pléiade

    Les Choses et leur nature

    Redécouverte

    Un critique nommé Léon Daudet

    Guy Hocquenghem ou les rêves d'un délinquant

    Joseph Malègue

    In memoriam

    Octave Mirbeau, ne ratez pas la correspondance !...

    Vagabondage

    Solitaires hauteurs

    Récit de voyage

    Mousson d'hiver

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Ecrivains et artistes...

    Les éditions Séguier viennent de publier un recueil Léon Daudet intitulé Ecrivains & Artistes, avec une préface de Jérôme Leroy. Écrivain, polémiste et critique talentueux, Léon Daudet a été avant-guerre une des principales figures de l'Action française.

     

    Daudet_Ecrivains et artistes.jpg

    " Voici republiés et rassemblés, pour la première fois depuis leur parution (de 1927 à 1929), les huit tomes de la série Écrivains & Artistes de Léon Daudet. Recherchées par les amateurs et collectionneurs pour leur grande rareté, ces compilations valent surtout pour les nombreux jugements que les auteurs, morts, vivants ou exténués ont inspirés à l'auteur : Shakespeare, Rabelais, Molière, Dostoïevski, Baudelaire, Flaubert, Maupassant, Zola, Proust, Robert Louis Stevenson, Kessel, Georges Bernanos, Paul Valéry, Balzac, Victor Hugo, Oscar Wilde, Alexandre Dumas, Madame de Sévigné et bien d'autres encore. Le polémiste avait ses détestations tenaces et ses valeurs refuges. Il haïssait la littérature « automatique » et chérissait, lucide, le talent, les étoiles vraies, tous ceux dont les livres engendrent une sorte d'hallucination sentimentale. Savoir écrire, c'est savoir lire : Daudet le dit, Daudet le prouve. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Une littérature influencée par Maurras ?...

    Les Presses universitaires du Septentrion viennent de publier Maurassisme et littérature, un ouvrage collectif, dirigé par Michel Leymarie, Olivier Dard et Jeanyves Guérin et et dont les contributions sont issues des travaux d'un colloque universitaire. Spécialiste de l'histoire politique contemporaine et en particulier des droites radicales, Olivier Dard est , en particulier, l'auteur d'un biographie de Bertrand de Jouvenel (Perrin, 2008) et d'une étude sur l'OAS, Voyage au coeur de l'OAS (Perrin, 2005), réédité en collection de poche.

     

     

    Maurassisme et littérature.gif

    "Les rapports entre nationalisme, littérature et, plus généralement, esthétique sont au coeur des contributions de ce volume intitulé « Maurrassisme et littérature ». Celui-ci est le quatrième de la série « L'Action française. Culture, société, politique », qui se propose de prendre, au-delà de Maurras dont le magistère intellectuel est indéniable, la mesure d'un pôle idéologique, politique et culturel important dans la France du premier XXe siècle. Il conserve un trait spécifique qui caractérise ce cycle : la dimension interdisciplinaire. Comme son principal objet est la sphère littéraire, les groupes et les personnalités, - de Mistral, Lemaitre, Claudel, Bernanos aux Hussards… -, les institutions, les revues, ce sont donc d'abord des historiens ainsi que des historiens ou théoriciens de la littérature qui sont sollicités. La doctrine de Maurras en matière littéraire, les rapports entre les ordres politique et esthétique, les réceptions favorables, réservées, voire hostiles aux oeuvres des maurrassiens sont ici étudiées."

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Hergé, Tintin, Haddock, Milou et les autres

    Les éditions Pardès viennent de publier dans leur excellente collection "Qui suis-je" un Hergé signé par Francis Bergeron. Dans cette même collection, ce dernier est déjà l'auteur d'un Béraud, d'un Saint-Loup, d'un Monfreid et d'un Léon Daudet !

     

    Hergé.jpg

    "Hergé (1907-1983) «Tintin, c était moi, avec tout ce qu il y a en moi de besoin d héroïsme, de courage, de droiture, de malice et de débrouillardise. C était moi et je t assure que je n avais pas à me demander si cela plaisait ou non aux gosses.» La vie d’Hergé pourrait se résumer en quelques lignes, tant elle est banale. Son destin est le contraire d’une aventure : il n’a jamais eu de véritable engagement, dans aucun domaine : politique, syndical, humanitaire, caritatif. Il ne lui est jamais rien arrivé d’extraordinaire, si ce n’est d’avoir passé une journée – et une seule – dans une prison, en 1944. Une journée qui l’a profondément marqué.

    Mais Hergé, c’est bien autre chose : c’est une œuvre. C’est une vie passée presque entièrement derrière la planche à dessin, un pur travail artistique et d’imagination. Il est, comme l’écrit Robert Poulet, un « “Belge moyen” [qui] avait une sensibilité d’aristocrate ».

    Jusqu’à Tintin, les bandes dessinées s’adressaient aux enfants, et uniquement sur un mode comique. Elles ne faisaient pratiquement jamais allusion à la politique, à l’actualité, aux faits divers contemporains. Jusqu’à Tintin, aucune histoire dessinée n’avait jamais donné lieu à un vrai scénario. Jusqu’à Tintin, aucune BD ne pouvait se lire « comme un roman ». Jusqu’à Tintin, aucun adulte ne pouvait trouver un intérêt soutenu et renouvelé à ce genre de lecture.

    Le travail d’Hergé appartient désormais au patrimoine universel. Depuis les rivages américains, sous l’impulsion de Steven Spielberg, une marée cinématographique va formidablement relancer le mythe, convertir d’autres générations et d’autres continents au culte hergéen. Eux aussi, à leur tour, « y en a verront Tintin, le boula-matari ! », comme nous disent les petits Africains, à la fin de Tintin au Congo.

    Militant de divers groupuscules « solidaristes », dans sa jeunesse, après un  séjour dans les prisons de Moscou (1975) et dans les troupes phalangistes chrétiennes du Liban (1976), Francis Bergeron s’est essentiellement consacré depuis lors à l’action culturelle et à l’écriture. Il préside l’association (littéraire) des Amis d’Henri Béraud (500 adhérents). Auteur de livres pour enfants, il a vendu 300 000 exemplaires de la série du Clan des Bordesoule. Sur un plan purement professionnel, Francis Bergeron participe à la direction d’un groupe industriel international de premier plan."

    Lien permanent Catégories : Bandes-dessinées, Livres 0 commentaire Pin it!