Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

julien hervier

  • Jouer Dantzig sur un match de football...

    Les éditions Gallimard viennent de publier sous le titre Jouer Dantzig sur un match de football les carnets intimes que Pierre Drieu la Rochelle a tenus entre 1909 et 1942. Né en 1893, combattant de la première guerre mondiale, Pierre Drieu la Rochelle devient rapidement un des principaux écrivains de sa génération. Rallié au fascisme dès 1934, il fait le choix de la Collaboration en 1940, en vue de la construction d'une Europe nouvelle, et se suicide en mars 1945. Il est notamment l'auteur de Gilles et de L'homme à cheval.

     

    pierre drieu la rochelle, julien hervier, borgès, nietzsche

    " Ces carnets inédits de Pierre Drieu la Rochelle, rassemblés par Julien Hervier, livrent les derniers secrets de l'un des écrivains les plus brillants et controversés du XXᵉ siècle. D'une étonnante maturité à 16 ans, fasciné par Nietzsche qui oriente sa méditation sur l'art et la civilisation européenne, il semble avoir déjà tout lu. Il affine ses apprentissages intellectuels à Londres et à Paris ; il y suit le cursus de l'Ecole des Sciences politiques tout en s'interrogeant avec angoisse sur l'authenticité de sa vocation d'écrivain. La morne expérience de la caserne est interrompue par la guerre où il participe à la désastreuse expédition des Dardanelles. Un séjour comme conférencier en Argentine lui permet de déployer un talent de grand reporter, et il s'y lie avec J.-L. Borges qui lui suggère le sujet de L'Homme à cheval ; plus tard, nous entrons dans les coulisses d'Une femme à sa fenêtre, de Gilles ou de Charlotte Corday. Après la débâcle de 1940, le relevé de ses rendez-vous dessine l'équipe appelée à faire reparaître la Nouvelle Revue Française ; on décèle sa tentation d'intervenir en sous-main dans la "Révolution nationale" de Vichy, jointe au souci d'obtenir la libération d'écrivains prisonniers. Le fragment final, "Le Dilemme", témoigne de la nature et de l'intensité du patriotisme de Drieu en 1942, alors même qu'il se compromet en publiant la NRF sous surveillance allemande. "

    Lien permanent Catégories : Livres, Livres 0 commentaire Pin it!
  • Ernst Jünger - Carl Schmitt : une passion française...

     

    La revue Éléments et TV Libertés ont organisé un colloque consacré à Ernst Jünger et à Carl Schmitt à l'occasion de la parution de leur correspondance aux éditions Krisis/Pierre-Guillaume de Roux. A cette occasion, une table ronde, que vous pouvez découvrir ci-dessous, a réuni, autour de Thomas Hennetier, Julien Hervier, François Poncet et Alain de Benoist pour évoquer la place de la France dans la relation des deux écrivains.

     

                                           

    Lien permanent Catégories : Débats, Multimédia 0 commentaire Pin it!
  • Ernst Jünger et Carl Schmitt, cinquante ans de correspondance...

    Les éditions Pierre-Guillaume de Roux en association avec les éditions Krisis viennent de publier un volume intitulé Ernst Jünger, Carl Schmitt - Correspondance 1930-1983 qui regroupe les lettres que se sont échangées ces deux figures centrales de la Révolution conservatrice pendant plus d'un demi-siècle. Le volume est traduit en français par un spécialiste de Jünger, François Poncet, préfacé par Julien Hervier et postfacé et commenté par Helmuth Kiesel, responsable de l'édition allemande.

    En librairie le 7 octobre, ce volume est d'ores et déjà disponible à la Nouvelle Librairie et sur le site de la revue Éléments.

     

    Jünger-Schmitt_Correspondance.jpg

    " ll s’agit d’une publication exceptionnelle, dans la mesure où elle réunit sous une même couverture deux célèbres auteurs allemands qui comptent parmi les plus connus du public français.

    Ernst Jünger, avec ses témoignages poignants sur les combats de la Première Guerre mondiale (Orages d’acier, La guerre, notre mère), a commencé à se faire connaître en France dès les années 1930. Francophile et francophone (il était l’un des auteurs préférés de François Mitterrand), ses ouvrages ultérieurs, depuis Sur les falaises de marbre jusqu’à Eumeswil, pour ne rien dire de ses Journaux (Soixante-dix s’efface), publiés chez Gallimard, l’ont ensuite imposé comme l’un des plus grands écrivains du siècle dernier.

    Le juriste Carl Schmitt, auteur plus controversée, dont la pensée a été introduite en France après la guerre par Raymond Aron et Julien Freund, est lui aussi connu dans le monde entier, grâce notamment à son célèbre essai sur La notion de politique, à sa Théologie politique, sa Théorie du partisan, etc. Depuis sa mort, plus de 600 livres lui ont à ce jour été consacrés.

    Jünger et Schmitt se sont connus tout à fait à la fin des années 1920. Ils ont alors entamé une correspondance suivie, restée jusqu’ici totalement inédite en France, qui s’est poursuivie jusqu’en 1983, deux ans avant la mort de Carl Schmitt. Ernst Jünger est quant à lui décédé en 1998, à l’âge canonique de 102 ans !

    Entamée sous la République de Weimar, poursuivie sous le IIIe Reich, puis après la fondation de la République fédérale allemande, la correspondance entre les deux auteurs porte bien entendu sur leur vies personnelles, mais aussi sur la politique, la littérature et l’actualité, apportant ainsi une foule d’informations et de renseignements inédits qui projettent sur leur temps et sur leurs œuvres respectives un éclairage souvent décisif.

    L’une des périodes les plus intéressantes et évidemment celle de l’Occupation, époque à laquelle Ernst Jünger était, comme on le sait, en poste à l’état-major allemand à Paris, tandis que Carl Schmitt, après s’être brièvement rallié au régime nazi (de 1933 à 1936), vivait à Berlin dans une sorte d’exil intérieur. La confrontation de leurs opinions, tout comme l’évocation de leur rencontre dans la capitale parisienne en 1941, apportent beaucoup à l’histoire politique contemporaine, et même à l’histoire tout court. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Les Essais d'Ernst Jünger...

    Les éditions du Livre de poche viennent de publier dans leur collection La Pochothèque un recueil d'essais d'Ernst Jünger dans une édition établie, présentée et annotée par Julien Hervier et intitulé sobrement Essais. Le lecteur y trouvera notamment des livres essentiels comme Le Travailleur, Passage de la ligne ou Traité du rebelle. Un ouvrage indispensable pour tous les amateurs de l'auteur d'Orages d'acier, du Coeur aventureux et de Sur les falaises de marbre.

    Jünger_Essais.jpg

    " Hostile très tôt au monde bourgeois, élève médiocre, fuguant à dix-huit ans pour rejoindre la Légion étrangère, héros couvert de décorations, Ernst Jünger (1895-1998) est un parfait autodidacte qui n’a effectué à l’université que de brèves études en zoologie. Boulimique de lecture depuis son enfance, nourri de Nietzsche et de Schopenhauer, il allie à une culture immense et diversifiée l’expérience traumatisante de la nouvelle guerre de matériel. Bien qu’il se considère modestement comme un « amateur », il a composé de nombreux essais éclairants sur la crise du monde moderne, l’usage des drogues ou encore l’entomologie. Nous avons privilégié ici les textes qui s’interrogent sur le triomphe de la technique, marqué par l’avènement de la figure du Travailleur : celle-ci commence par fasciner Jünger avant de l’inquiéter, dans sa méfiance envers l’État technocratique, hautement suspect eu égard à sa sensibilité libertaire et précocement écologiste.

    Édition établie, présentée et annotée par Julien Hervier.

    Ce volume contient :

    Lettre de Sicile au bonhomme de la Lune / Le Travailleur / Sur la douleur / La Paix / Passage de la Ligne / Traité du rebelle / Le Mur du temps / Maxima-Minima / Sens et signification / Les Ciseaux. "

    Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!
  • Bernanos l'antidote !...

    Le numéro 8 du mensuel L'Incorrect est arrivé en kiosque. On peut y trouver un dossier consacré à Bernanos, avec, notamment, des articles de Jérôme Besnard ("Le royaliste intégral") et de Philippe de Saint-Robert ("La vocation spirituelle de la France") et un entretien avec Sébastien Lapaque ("Brésil, terre promise"). Par ailleurs, on peut également y lire des entretiens avec Hubert Védrine ("Il faudrait neutraliser l'Ukraine") ou avec Julien Hervier et Maurizio Serra ("Drieu et D'Annunzio, deux dandies dans l'Europe en feu"), ainsi que les rubriques "L'époque", "Monde", "Reportages",  "Les essais" et "Culture"...

    Le sommaire complet est disponible ici.

    Incorrect 8.jpg

    Lien permanent Catégories : Revues et journaux 0 commentaire Pin it!
  • Tour d'horizon... (143)

    Feldstecher 2.jpg

    Au sommaire cette semaine :

    - Le Saker France a traduit un court essai de Sir John Bagot Glubb, plus connu sous le nom de Glubb Pacha, consacré à la vie et la mort des Empires...

    Le sort des Empires et la recherche de leur survie - Partie 1/5

    Partie 2/5

    Partie 3/5

    Partie 4/5

    Partie 5/5

    John Bagot Glubb.jpg

    - sur son site, Philitt publie, à l'occasion des 20 ans de la mort d'Ernst Jünger, un entretien avec son biographe Julien Hervier...

    Julien Hervier : « Pour Ernst Jünger, le monde est entré dans la dépendance totale de la technique »

    Ernst Jünger.jpg

    Lien permanent Catégories : Tour d'horizon 0 commentaire Pin it!