Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2018

Le vilain temps...

Les éditions Via Romana publient cette semaine Le vilain de temps, le troisième tome des chroniques publiées par Jacques Perret dans l'hebdomadaire royaliste Aspects de la France. Aventurier, évadé, résistant, journaliste, marin, Jacques Perret est notamment l'auteur du Caporal épinglé, de Bande à part ou de Rôle d'équipage.

 

Perret_Le vilain temps.jpg

" « N’étant pas lecteur du J.O., ma radiation des contrôles de la Médaille militaire m’a été signifiée par la rumeur publique. Le motif ne figure pas dans l’arrêt mais on devine bien qu’il s’agit d’une affaire de mœurs. J’ai dû me faire remarquer un jour que je me livrais en public à des exhibitions de vérités premières. C’est un exercice offensant à la pudeur de l’État. »
   Le ton est donné. Ce troisième tome, dans la continuité des deux premiers, nous offre des chroniques au style toujours aiguisé, cinglant et spirituel. Le contexte est grave, et l’essentiel de ces textes traite des évènements d’Algérie. Jacques Perret paiera cher, au propre et au figuré, ses attaques incessantes contre celui qui abandonne l’Algérie, ses Pieds-Noirs et ses harkis.
   Avant que l’injustice ne soit consommée, par les accords d’Évian en 1962, et, à titre personnel, par sa radiation des contrôles de la Médaille militaire en 1963, cette série d’articles, écrits au plus fort de la tourmente, manifeste parfaitement son engagement patriotique, fil conducteur de toute sa vie. "

20/05/2017

La nuit myope...

Les éditions de la Table ronde viennent de rééditer dans leur collection de poche La petite vermillon un roman d'A.D.G. intitulé La nuit myope. Journaliste et écrivain, A.D.G., avec son style gouailleur et anar de droite, était un des maîtres, avec Manchette, du polar français des années 70-80.

 

ADG_Nuit myope.jpg

"La Nuit myope est un roman noir, mais sans morts et avec beaucoup de style. Ca compense. C'est explicitement placé sous le signe d'Antoine Blondin, Marcel Aymé et Jacques Perret, dans la grande tradition des traversées de Paris. L'histoire est simple. C'est l'Odyssée à l'envers d'un Ulysse ivre qui quitte Pénélope pour retrouver Calypso mais qui en sera empêché parce qu'il est myope et qu'il a cassé ses lunettes en repassant de nuit au domicile conjugal. On est au tout début des années 1980 et le monde d'avant est encore là, dans le Paris du petit matin où l'on croise de jeunes giscardiens en goguette, des gardiens de nuit qui dorment, des cabines téléphoniques, où l'on peut fumer dans les boîtes de nuit en dansant sur du disco, où les cadres sup rêvent de partir sur les traces de Stevenson dans les Cévennes après avoir insulté leur patron. C'est ironique, tendre, élégant, poétique : c'est A.D.G." Jérôme Leroy

11/12/2015

Raisons de famille...

Les éditions Via Romana viennent de rééditer Raisons de famille, les souvenirs de jeunesse de Jacques Perret, l'auteur du Caporal épinglé, de Bande à part ou de Rôle d'équipage. Nous avons reproduit ci-dessous l'article que le romancier Olivier Maulin a consacré à ce livre dans Valeurs actuelles...

 

Raisons de famille.jpg

Maulin_Perret.jpg

26/10/2015

Jacques Perret, pour le trône et l'autel...

Le dix-huitième numéro de la revue Livr'arbitres est en vente et comporte un dossier consacré à Jacques Perret

La revue peut être commandée sur son site :  Livr'arbitre, la revue du pays réel.

 

Livr'arbitres 18.jpg

Au sommaire de ce numéro :

Éditorial

Plaisirs solittéraires

Actualité

Actualité de la nouvelle, par Jacques Aboucaya

Portrait

Jacques Perret : avec des textes de Francis Bergeron, Laurent Schang, Jean-Baptiste Chaumeil, François Bousquet, François Kasbi, Jean-Michel Barrault, Jérôme Besnard, Marc Vidal, Olivier Sers et Stéphanie-Lucie Matherne...

Coup de coeur

Le Mal-pensant, par Christian Dedet

Récit de voyage

L'Orient à portée de livre, par Xavier Eman

Polar

      Un polar proustien, par Bernard Leconte

Réédition

Là-bas, à l'au-delà, si près... , par Sigisbert Clément

Correspondance

      Le style c'est l'homme, par Maxime Valérien

Correspondance

       Correspondance Chardonne-Morand, par Didier Dantal

Entretiens

       Mesure de Drieu, entretien avec Frédéric Saenen

Entretiens

       Tillinac en question, entretien avec Denis Tillinac

In memoriam

Roger Vailland, par Alain Paucard

In memoriam

      Vailland ou la coalition des classes, par Philippe Lacoche

In memoriam

       D'après un roman de Roger Vailland, par Michel Marmin

In memoriam

       Roger Vailland : un cavalier sans retenue, par Alfred Eibel

Hommage

      Un homme est mort, par Xavier Eman

Réflexions

       Europe, éternel dilemme, par Rémy Tremblay

Considération

       Lettre à mon enfant, par Rémy Martin

Nouvelles

       La mesure 24, par Jacques Aboucaya

Nouvelles

       Le passe-temps des géants, par Anne Teyssèdre

Nouvelles

       La bonne aventure, par Olivier Griette