Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2018

Jouer sa peau...

Les éditions Les Belles Lettres viennent de publier un nouvel essai de Nassim Nicholas Taleb intitulé Jouer sa peau. D'origine libanaise, statisticien et spécialiste des mathématiques financières, professeur d'ingénierie du risque, Nassim Nicholas Taleb est un esprit libre et particulièrement stimulant. Il est l'auteur de plusieurs essais comme Le hasard sauvage (Les Belles Lettres, 2009) et Le cygne noir (Les Belles Lettres, 2010).

 

Taleb_Jouer sa peau.jpg

" Êtes-vous prêt à mettre votre peau en jeu ?

Pourquoi devrait-on cesser d’écouter ceux qui parlent au lieu d’agir ? Pourquoi les entreprises font-elles faillite ? Comment se fait-il que nous avons plus d’esclaves aujourd’hui qu’au temps des Romains ? Pourquoi imposer la démocratie aux autres pays ne marche jamais ?

Réponse : trop nombreux sont ceux qui dirigent le monde sans mettre leur peau en jeu.

Dans son livre le plus provocateur à ce jour, Taleb donne sa définition et ébranle les nôtres : qu’est-ce que comprendre le monde, réussir sa vie professionnelle, contribuer à une société juste ou injuste, détecter les non-sens et influencer les autres ?

D’Hammourabi à Sénèque, du géant Antée à Donald Trump, de Kant à Gros Tony, Taleb choisit ses exemples et montre qu’avoir quelque chose à perdre, vouloir accepter le risque, y voir une question de justice, d’honneur et de sacrifice, est pour les héros, les saints et bon nombre d’êtres humains épanouis... une essentielle règle du jeu. "

27/04/2010

Au hasard et souvent...

Polémiste, essayiste et romancier, Sébastien Lapaque est une plume qui compte par son non-conformisme et sa liberté dans le paysage littéraire d'aujourd'hui. L'homme qui a écrit Les barricades mystérieuses, Georges Bernanos encore une fois ou Il faut qu'il parte a prouvé qu'il avait du style et des convictions. On attend donc avec impatience ses carnets de l'année 2009, intitulés  Au hasard et souvent, qu'il doit publier au mois de mai chez Acte sud.

Au hasard et souvent.jpg

"Tout au long de l'année 2009, Sébastien Lapaque a tenu cette sorte de "faux journal" qui mêle notations sur l'actualité, lectures et relectures, voyages et réflexion du chrétien (qu'il est) sur l'état d'un monde blobalisé et d'une société française rongée par l'argent, l'autoritarisme sarkozien, la perte du sens et des valeurs fondatrices. Sous le flux de la production journalistique se dessine un fleuve souterrain, un arrière-pays façonné comme une oeuvre. Réflexions, conversations, voyages, digressions composent un journal théorique et critique étayé par une pensée anticapitaliste, une foi et un engagement d'anarchiste chrétien. Il s'agit ici de témoigner, de dire devant tous, publiquement, ce que l'auteur aperçoit et pressent face à notre temps."