Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2014

Enquête sur un génie à plusieurs têtes...

Le treizième numéro de la revue trimestrielle Spécial Céline, publiée par les éditions Lafont Presse, est disponible en kiosque ou sur les sites de vente de presse. Consacrée à l'auteur du Voyage au bout de la nuit, cette revue est dirigée par Joseph Vebret et réalisée avec le concours d'Eric Mazet et de David Alliot.

 

Spécial Céline 13.jpg

Au sommaire :

Etude
Chimiste le matin, écrivain l'après-midi, docteur le soir, par Éric Mazet

Analyse
Le silence et le cri, ou les points de suspension dans l’œuvre de Céline, par Agnès Hafez-Ergaut

Lecture
Céline au Septentrion - Un voyage aux îles Saint-Pierre-et-Miquelon, par Matthias Gadret

Opinion
Dentelle blonde, danse d'apocalypse, par Luc-Olivier d'Algange

Lecture
Retour au Paraz du Gala des vaches, par Francis Bergeron

Entretien
« Les artistes sont des monstres », par Emile Brami

Agenda
Actualité célinienne, par David Alliot

Anthologie
D'un Céline musicien - Quelques notes sans musique, par Eric Mazet

 

15/07/2011

Le roman noir de Céline...

Décidément, cette année "Céline", même sans "célébration" officielle, aura comblé les amateurs de l'auteur du Voyage au bout de la nuit. Les livres, les numéros spéciaux de revues, les rééditions s'accumulent. On ne sait plus où donner de la tête ! Le magazine des Livres, dirigé par Joseph Vebret, vient, à son tour, de lui consacrer un... numéro spécial*, titré Le roman noir de Céline, avec des articles de Joseph Vebret, Emile Brami, Frédéric Saenen, David Alliot, Marc Laudelout, Pol Vandromme... Bref, que du bon !

*En fait, comme le fait remarquer le Petit Célinien, il s'agit d'un trimestriel entièrement consacré à Céline, dont le deuxième numéro doit sortir à la rentrée !

 

Roman noir de Céline.jpg

Au sommaire :

Céline, l’infréquentable ? par Joseph Vebret
Les sept vies de Louis-Ferdinand Céline, par David Alliot
Célébrons ! Par Émile Brami
Entretien avec David Alliot :
Céline au kaléidoscope, propos recueillis par Frédéric Saenen
Actualité célinienne, par David Alliot
Parole bloquée et parole arrachée, par Vera Maurice
Retour sur « Qu’on s’explique... », par Frédéric Saenen
Céline et les céliniens, par Pol Vandromme
Bonnes feuilles
Le Défilé des réfractaires « Céline au bout de notre nuit », par Bruno de Cessole
Céline, idées reçues sur un auteur sulfureux « Le Goncourt 1932 aurait dû être attribué à Céline », par David Alliot
Céline entre haines et passion « Postface à l’édition 2011 », par Philippe Alméras
La Genèse avec Céline Henri Mahé, Louis-Ferdinand Céline : une amitié́, par Éric Mazet
Orientation bibliographique, par Marc Laudelout
About... and around ! Chronique des redécouvertes céliniennes
, par Frédéric Saenen

28/06/2011

Céline infréquentable ?...

Nous vous signalons la parution aux éditions Jean Picollec de Céline, l'infréquentable ? de Joseph Vebret. Joseph Vebret, qui dirige Le Magazine des livres et le mensuel La presse littéraire, a rassemblé dans ce livre, préfacé par Jean-Marie Rouart, huit entretiens avec des écrivains ou des spécialistes de Céline pour éclairer l'homme et l'oeuvre.

 

Céline l'infréquentable.jpeg

"Cinquante ans après sa mort, le 1er juillet 1961, Céline, l'un des rares écrivains majeurs du XXe siècle, suscite encore polémiques, controverses, incompréhension et rejets de toutes sortes. C'est incontestablement un génie ; mais peut-être était-ce aussi un salaud ? Peut-on oublier que l'auteur de Voyage au bout de la nuit, qui a révolutionné la littérature française, a également publié trois violents pamphlets antisémites ?

Au cours de huit entretiens avec des céliniens incontestés et qui font autorité, Joseph Vebret tente de démêler le vrai du faux, la réalité du fantasme, la part de l'homme dans l'oeuvre, sans jamais lui chercher d'excuses ni de fausses justifications.

Ils sont donc huit à s'exprimer sans parti pris ni langue de bois : David Alliot, Émile Brami, Bruno de Cessole, François Gibault, Marc Laudelout, Éric Mazet, Philippe Sollers et Frédéric Vitoux, de l'Académie française.

Ni biographie complaisante, ni essai à charge, ces nouvelles « Causeries littéraires » font revivre l'immense écrivain que fut Céline et (re)visiter toute une période sans rien laisser dans l'ombre."

19/03/2010

Massacre pour une bagatelle !

Confirmant l'information que nous avions publié le 22 janvier 2010, le blog du Petit Célinien annonce pour le mois de mai la publication chez l'Editeur, de Massacre pour une bagatelle, un roman policier d'Emile Brami se déroulant dans le milieu des inconditionnels de Céline...

Brami - Massacre pour une bagatelles.jpg
"Les meurtres d’un avocat d’affaire et d’un libraire d’ancien, sans doute causés par la réapparition d’un manuscrit inédit de Louis-Ferdinand Céline, contraignent l’inspecteur Raoul Marquis a explorer des univers inconnus de lui : la librairie d’ancien, le monde de l’édition, et celui des passionnés de Louis Ferdinand Céline qui se désignent entre eux par le terme céliniens. Quoique scrupuleusement respectée dans ses codes, la forme du roman policier n’est ici que le prétexte à une critique ironique des mondes de la bibliophilie, de l’édition et du commerce des livres ; elle permet aussi de montrer jusqu’à quelles dérives peuvent aller les fanatiques d’un écrivain."

22/01/2010

Bienvenue à L'Editeur !

bardolle.jpg

Olivier Bardolle, auteur, notamment, de plusieurs essais corrosifs comme Des ravages du manque de sincérité dans les relations humaines (L'Espit des Péninsules, 2006) ou De la prolifération des homoncules sur le devenir de l'espèce (Balland, 2008), ouvre sa propre maison d'édition, L'Editeur.Cette nouvelle maison comptera comme directeur littéraire Emile Brami, spécialiste de Céline et auteur, en particulier, de Céline, Hergé et l'affaire Haddock (Ecriture, 2004). L'Editeur devrait publier avant l'été un polar tournant autour du personnage de Céline, et à la rentrée un Dictionnaire des injures littéraires, par Pierre Chalmin. Longue vie, donc, à l'Editeur !