Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2013

Théorie de la constitution...

Les Presses universitaires de France viennent de rééditer, dans leur collection de poche Quadrige, Théorie de la constitution, un essai important du juriste et philosophe allemand, Carl Schmitt. L'ouvrage est précédé d'une longue présentation d'Olivier Beaud, spécialiste du droit constitutionnel et auteur d'une étude intitulée Les derniers jours de Weimar - Carl Schmitt face à la montée du nazisme (Descartes et Cie, 1997).

 

Théorie de la constitution.jpg

" Cette traduction, publiée en 1993, fut la première en France de cette œuvre monumentale, dans laquelle un grand universitaire entreprend de donner sa propre description des régimes politiques occidentaux, au miroir de la République de Weimar. Ce vaste ouvrage s’adresse à tous ceux qu’intéresse l’État moderne. Après avoir défendu la validité d’une notion politique de la Constitution et polémiqué avec Hans Kelsen, partisan d’un normativisme, Carl Schmitt analyse l’État de droit libéral-bourgeois en le décomposant en deux éléments antithétiques : libéraux (droits de l’homme et séparation des pouvoirs) et politiques (représentation et identité). Il termine sur une théorie de la Fédération novatrice au regard de notre actuelle construction européenne. Toutefois, le but polémique de l’auteur est réel, sa proposition de théorie de l’État étant directement issue d’une lecture autoritaire de Hegel. La lecture de ce penseur « dérangeant » reste néanmoins un défi intellectuel pour tous ceux qui étudient les problèmes de la démocratie et du libéralisme."