Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2010

Le temps de cerveau disponible...

neuromarketing.gif

" Il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation (...) de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages (…) Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective "business", soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (...)."

Propos tenus par Patrick Le Lay, président de TF1, dans un livre intitulé Les dirigeants face au changement (Editions du Huitième jour, 2004)

Le jeudi 18 mars à 22h45, France 2 diffusera un documentaire de Christophe Nick intitulé « Le temps de cerveau disponible », consacré à l'avénement de la télé-poubelle. De Psy-show, au début des années 80 à Fear Factor, aujourd'hui, en passant par Loft Story ou Koh-Lanta, c'est le triomphe de l'exhibitionnisme, de l'infantilisme et du voyeurisme. Comme le dit le philosophe Bernard Stiegler : "L'homme n'est pas un être pulsionnel. Nous avons appris, par exemple, à ne pas nous jeter sur la nourriture du voisin lorsque nous avons faim. Etant éduqués, nous transformons nos pulsions en désir et en investissement social. Mais, en court-circuitant les structures traditionnelles, telles que la famille, l'école ou les Eglises, la télévision crée un vide que la consommation vient combler." Tout est dit...