Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2013

Les autres vendées...

Les éditions du Centre vendéen de recherches historiques viennent de publier, sous la direction d'Yves-Marie Bercé, un ouvrage collectif intitulé Les autres vendées - Les contre-révolutions paysannes au XIXème siècle. Historien, membre de l'Institut, Yves-Marie Bercé est spécialiste des révoltes populaires de l'époque moderne.

 

Autres vendées.jpg

" Au cours du XIXe siècle, un peu partout en Europe et au delà, des révoltes paysannes ont répété le modèle du soulèvement vendéen. Elles se dressaient contre des forces révolutionnaires citadines qui prétendaient confisquer les patrimoines de leurs paroisses, abolir leurs droits coutumiers, interdire leurs pratiques religieuses et enrégimenter leurs fils. Conscients de leurs vrais intérêts, les gens des campagnes prenaient spontanément, sans instigation étrangère, les armes contre les troupes venues des villes voisines. Comme la guerre de Vendée, ces insurrections, celles des sanfedistes napolitains, des chouans flamands, des carlistes navarrais, etc. ont été le plus souvent caricaturées. La croyance commune à un sens de l'histoire portait et maintient inconsciemment une condamnation idéologique à l'encontre des résistances aux innovations des bourgeoisies. L'étude comparée de ces sortes d'événements tragiques se doit de les séparer de leurs contextes polémiques nationaux afin de reconnaître bien plutôt leurs similitudes d'enjeux sociaux et de situations politiques. Ce regard insolite qui dépasse les décennies et les frontières pourra déconcerter parce qu'il ne s'intègre pas aux controverses habituelles. Il devrait à terme ouvrir des perspectives fécondes. "