Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2014

Ils ont échappé à la mort...

Les éditions Tallandier viennent de publier un livre de Luc Mary intitulé Ils ont échappé à la mort - Les tentatives d'assassinat qui ont changé l'histoire de France. Une réflexion qui vient compléter celle sur les assassinats politiques qui ont réussi comme dans L'imprévu dans l'histoire : treize meurtres exemplaires (Pierre-Guillaume de Roux, 2012) de Dominique Venner... Historien de formation, Luc Mary est l'auteur de nombreux livres et  s'est également intéressé à l'uchronie...

Ils ont échappé à la mort.jpg

" Exercer le pouvoir est un jeu très dangereux. Louis XV, Laval, Clemenceau, Bonaparte, Louis-Philippe Ier, Napoléon III et Charles de Gaulle : tous ont échappé de justesse aux poignards, aux pistolets et autres « machines infernales » de leurs agresseurs.

Les attentats qui ont émaillé l’histoire de France sont innombrables. Luc Mary choisit d’en raconter dix d’entre eux avec moult détails et, ce qui est passionnant, leurs conséquences. Fruits de complots longuement mûris ou actes isolés de déséquilibrés, les tentatives d’assassinat ont toujours soulevé une grande émotion quand elles n’ont pas modifié sensiblement le cours de l’histoire. Ainsi, l’attentat contre l’amiral de Coligny déclencha le massacre de la Saint-Barthélemy, celui de la rue Saint-Nicaise conforta le pouvoir de Bonaparte, celui du Petit-Clamart amena le général de Gaulle à proposer l’élection du président de la République au suffrage universel.

Muni d’une documentation solide, Luc Mary s’interroge aussi sur les motivations de ceux qui ont échoué dans leurs tentatives : les Châtel, Damiens, Cadoudal, Fieschi ou Bastien-Thiry, écartelés, décapités ou fusillés. Et si les seuls bénéficiaires de ces « ratés de l’histoire » n’étaient pas les victimes elles-mêmes ? "

 

12/10/2013

Les assassinats politiques changent-ils l'histoire ?...

Les éditions Pygmalion viennent de publier 12 assassinats politiques qui ont changé l'histoire, un essai de Jean-Pax Méfret. Grand reporter et spécialiste des enquêtes politico-criminelles, comme l'affaire Markovic, à laquelle il a consacré un livre, Jean-Pax Méfret est également auteur, compositeur et interprète de nombreuses chansons engagées (Véronika, Le Loup de guerre, Dien Bien Phu, etc...).

 

12 assassinats politiques.jpg

" L’histoire du monde est jonchée des cadavres d’hommes et de femmes de pouvoir ou de partis, éliminés dans le sang par des conspirations d’opposants ou des actes individuels de tueurs solitaires. Jean-Pax Méfret revient avec des détails souvent peu connus ou inédits sur douze assassinats emblématiques qui ont marqué l’Histoire. Quelles raisons ont-elles poussé Ravaillac à poignarder Henri IV ? Qui était vraiment Charlotte Corday, la jeune meurtrière du député montagnard Jean-Paul Marat ? Pourquoi le président américain Abraham Lincoln est-il mort dans un grand éclat de rire sous les balles d’un comédien ? Comment un jury d’Assises put-il acquitter l’assassin de Jean Jaurès ? Qui décida de faire exécuter l’amiral Darlan à Alger en 1942 ? Ce livre foisonne de précisions sur les morts violentes de personnalités : le président de la République française Sadi Carnot tué à Lyon par un anarchiste italien, l’assassinat à Marseille par des terroristes croates du monarque serbe Alexandre Ier de Yougoslavie, Léon Trotsky au Mexique, Martin Luther King à Memphis, Robert Kennedy à Los Angeles, Bachir Gemayel à Beyrouth, Yitzhak Rabin à Tel Aviv... Un long voyage à travers l’Histoire où la mort violente est à la croisée des chemins. "

30/01/2013

Assassinés !...

Les éditions Perrin viennent de publier Assassinés, un essai de Jean-Christophe Buisson consacré à quinze assassinats politiques qui ont marqué l'histoire. Journaliste, Jean-Christophe Buisson est notamment l'auteur d'une biographie de Mihailovic, le rival nationaliste de Tito, intitulée Héros trahi par les Alliés : le général Mihailovic, 1893-1946 (Perrin, 1999), ainsi que d'un essai grinçant intitulé Maos, trotskos, dodo (Editions du Rocher, 2001).

 

 

Assassinés.jpg

"L'histoire est tragique et accouche toujours dans la violence, comme le dit Marx. On en aura la preuve en lisant cet ouvrage d'investigation historique qui raconte de l'Antiquitéà nos jours l'histoire méconnue, déformée ou oubliée d'assassinats majeurs tant par les personnalités frappées que par les conséquences engendrées.
Embrassant les siècles et les continents, Jean-Christophe Buisson surprend par des révélations et surtout un art du récit qui lui fait aborder chaque cas à partir de structures narratives différentes et originales. Parfois comme un compte à rebours, parfois du point de vue du bourreau, d'autres fois en suivant la victime ; le plus souvent dans une mise en parallèle chronologique des destins de l'assassin et de l'assassiné jusqu'au moment de leur rencontre fatidique. Au final, quinze chapitres qui sont autant de thrillers mettant en scène attentats, meurtres, complots, exécutions et coups d'Etat."