Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2010

La chute d'un empire...

Les éditions Dualpha ont eu la bonne idée de rééditer en un seul volume, intitulé Causes ethniques de la chute de l'empire romain, les deux volumes de Mélanges romains qu'André Lama avait publié il y a quelques années. En bon enquêteur, qu'il a été, cet historien amateur sait poser les questions qui fâchent et aller au delà des apparences et des vérités convenues. A lire.

Lama.jpg
"Il peut sembler relever d’une gageure que de chercher à expliquer l’évolution de la Rome antique par l’évolution de sa population…

Cette façon pas très en cour d’aborder l’histoire romaine doit cependant avoir sa place dans l’éventail des causes qui ont amené la chute de Rome. Les spécialistes de l’antiquité ont avancé diverses causes : institutionnelles, politiques, sociales, économiques, commerciales, monétaires, fiscales, démographiques, philosophiques, militaires, religieuses, morales… mais fort peu se sont frottés aux causes ethniques.

L’histoire s’est limitée le plus souvent à être uniquement une histoire de l’homme en tant qu’être social, sans tenir compte, ou sommairement, des différences de mentalité qui séparent les peuples plus profondément et durablement que les vicissitudes politiques.

De plus, l’Église ayant établi le dogme de l’unité d'origine de l’espèce humaine, avancer la part revenant à l’ethnie dans le déroulement des événements historiques ne cadrait pas avec une doctrine religieuse préférant voir dans la destinée des peuples la main agissante de Dieu…"