Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2010

Mystères...

Les éditions Gaïa, spécialisées dans la littérature nordique, paraissent décidées à rééditer l'oeuvre romanesque de Knut Hamsun, le grand écrivain norvégien. Elles viennent ainsi de republier Mystères, roman qui met en scène le personnage de Nagel, dont "l'amoralisme ironique et nietzschéen" vient bousculer l'hypocrisie bourgeoise de la petite ville dans laquelle il arrive. 

Mystères.jpg
"« Au milieu de l’été dernier, une petite ville de la côte norvégienne fut le théâtre d’événements tout à fait ­insolites. Un étranger arriva, un certain Nagel, charlatan étrange et singulier, qui fit nombre d’extravagances, avant de repartir aussi subitement qu’il était venu. »

Ainsi s’ouvre cet étonnant roman de Knut Hamsun. Un simple rai de lumière, un parfum nouveau, une soudaine impulsion ou un seul mot suffisent pour que tourne le kaléidoscope des mul­tiples personnalités de Nagel. Endossant l’une puis l’autre avec l’habileté d’un gymnaste et une candeur tout enfantine, sa conduite et ses propos fascinent, mais suscitent aussi le trouble et les regards obliques que l’on réserve aux plus fous d’entre nous.

Comme le soulignait Henry Miller au sujet du personnage, au-delà des apparences « c’est là un homme qui aime, un homme qui aime l’amour, et qui est condamné à ne jamais rencontrer une âme accordée à la sienne »."