Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2010

Montherlant - Une vie en double

Déjà auteur de plusieurs essais sur Céline ainsi que du Dictionnaire Céline paru aux éditions Plon, mais aussi de plusieurs études historiques assez décapantes sur la période de Vichy, Philippe Alméras vient de publier une biographie d'Henry de Montherlant aux éditions Via Romana, intitulée Montherlant - Une vie en double. Un ouvrage qui viendra, sans nul doute, compléter, et corriger, le Montherlant sans masque de Pierre Sipriot, sorti en 1990.

Montherlant.jpg
"Première biographie intégrale de Montherlant, cette étude récapitule toutes les données disponibles à ce jour notamment le témoignage d'Elisabeth Zehrfuss, amie de l’écrivain qui vient de disparaître à l'âge de cent un ans. Elle avait non seulement conservé toutes les lettres reçues de lui mais tenait un journal où son grand homme tint une place prépondérante.

   Rien n'est occulté ici de la vie de celui qui de la Villa Saint Ferdinand de Neuilly au Quai Voltaire en passant par l'Espagne et l'Afrique est resté jusqu'à la fin des fins obstinément fidèle à son adolescence. Se partageant entre une carrière publique soigneusement conduite et une vie privée jalousement protégée, voici l'homme des couloirs séparés. Celui qui reçoit les visiteurs dans la pièce aux statues donnant sur les Tuileries côtoie celui qui note sur le vif les données de la rue que la nuit et le travail transforment en poèmes ou en scènes dramatiques avec un incroyable naturel d’attitudes contradictoires. Après sa mort, de prétendues "révélations" ont endommagé quelque temps la figure de celui qui avait eu le tort de se confier à un indiscret professionnel, Roger Peyrefitte. Par-delà la caricature, on s'aperçoit qu'il suffit de lire attentivement Montherlant pour savoir ce qu'il en est. Il s'est exprimé à travers ses Carnets et une œuvre multiforme dont la richesse thématique est révélatrice. Colette parlait de ses "secrets de polichinelle". Montherlant sut tout dire ou presque sans être scandaleux. C’est là sans doute un exemple à suivre."

L'auteur

   Né à Paris, Philippe Alméras, a mené une partie de sa carrière universitaire aux États-Unis, où il a entamé ses recherches sur les permanences de l’œuvre célinienne. Cette traversée du miroir l'a conduit à questionner les destinées de Philippe Pétain à Vichy et Charles de Gaulle à Londres. Il a notamment publié chez Robert Laffont un Céline. Entre haines et passion (1993) qui fait désormais autorité et un copieux Dictionnaire Céline chez Plon (2004).

17:41 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : montherlant, alméras, sipriot |  Facebook | Pin it! |