Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2011

La tyrannie de la transparence...

Les éditions L'AEncre viennent de publier La Tyrannie de la transparence, un recueil de textes de Pierre Le Vigan, préfacé par Arnaud Guyot-Jeannin. Pierre Le Vigan, dont on peut lire les articles et les carnets dans la revue Eléments, a déjà publié Inventaire de la modernité avant liquidation (Avatar éditions, 2007) et Le Front du cachalot. Carnets de fureur et de jubilation (Dualpha, 2009).

 

Tyrannie de la transparence.jpg

" La transparence est le grand mot d’ordre de notre temps. Un problème se pose ? Il faut être plus transparent, disent les politiques et les communicants. Le droit à l’intime est contesté, le droit à l’épaisseur des êtres aussi. L’exigence de transparence devient une tyrannie, facilitée par le fait que beaucoup de gens sonnent creux, et que les projets politiques peuvent être d’autant plus transparents qu’ils sont vides. Se libérer de la tyrannie médiatique de la transparence, comme de quelques autres tyrannies issues de l’esprit du temps et de l’esprit des lois, c’est ce pour quoi plaide Pierre Le Vigan, dans ces textes où on reconnait son pas de marcheur de grand chemin dans la forêt des idées.

Né en 1956, Pierre Le Vigan a grandi en proche banlieue de Paris. Il est urbaniste et travaille dans le domaine du logement social. Collaborateur de nombreuses revues depuis quelque 30 ans, il a abordé des sujets très divers, de la danse à l’idéologie des droits de l’homme, en tentant toujours de s’écarter des pensées préfabriquées. Attentif tant aux mouvements sociétaux, aux mœurs qu’aux idées philosophiques, il a publié de nombreux articles dans “Éléments, la revue des idées”. Il collabore aussi à “Flash Infos magazine” depuis sa création."