Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2011

Quand le dollar nous tue...

Après 20 000 milliards de dollars (Grasset, 2010), Edouard Tétreau s'acharne à tirer le signal d'alarme avant que le système financier ne s'effondre à la suite des injections massives de dollars dans l'économie mondiale. Il vient donc de publier, aux éditions Grasset, Quand le dollar nous tue.

 

Quand le dollar nous tue....jpg

"En octobre 2010, Edouard Tétreau concluait son livre 20 000 milliards de dollars sur cette hypothèse : les Etats-Unis pourraient bien faire payer au reste du monde leur sortie de crise.
Six mois après, l’hypothèse est devenue réalité. Les Etats-Unis amorcent le premier épisode d’hyperinflation mondiale. Baril de pétrole à plus de cent dollars ; émeutes de la faim en Tunisie et en Egypte ; spirales inflationnistes en Chine, en Inde, au Brésil ; retour triomphant des bonus de Wall Street… Les dollars fous de l’Amérique viennent aggraver les déséquilibres du XXIème siècle dans le seul but d’aider l’Amérique à repartir. Or, ce n’est pas seulement l’Amérique qui repart, c’est aussi son premier créancier, la Chine, qui accélère sa mainmise sur la planète, s’empressant de reconvertir ses excédents de dollars en actifs tangibles.
Peut-on encore éviter ce scénario du pire ? A priori non, répond Edouard Tétreau : c’est trop tard. En revanche, il n’est pas trop tard pour que l’Europe et les futures grandes démocraties du XXIème siècle, Inde et Brésil en tête, organisent une forme de résistance face au double diktat de la Chine et de l’Amérique…
Le G20 français de 2011 s’annonce comme une opération électoraliste à grands frais. Il peut encore devenir un rendez-vous historique, fermant le cycle de BrettonWoods démarré en 1944."