Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le disparu du Mékong...

Les éditions du Toucan viennent de publier dans leur collection noir un roman d'espionnage de Marc Charuel intitulé Le disparu du Mékong. Ancien photographe et reporter de guerre, Marc Charuel a baroudé sur tous les théâtres d'opérations et est l'auteur de plusieurs polars, dont Chiens enragés (Albin Michel, 2014).

 

Charuel_Le disparu du Mékong.jpg

" Au Vietnam, de nos jours, un agent des services français ne répond plus à l'appel. Philippe Rohde s'est évaporé. Ses contacts habituels ont perdu sa trace. A Paris, sa hiérarchie décide d'envoyer sur place un "employé occasionnel", le journaliste Vincent Caron. Sous couvert d'un reportage à effectuer sur les évolutions spectaculaires du nouveau Vietnam, destination toujours plus prisée des touristes occidentaux, Caron doit retrouver la piste de l'agent de la DGSE. Mais lorsqu'il débarque à Saigon, après une escale à Bangkok où une ravissante correspondante lui fournit les ultimes consignes, le journaliste comprend vite qu'il n'est pas seul à rechercher son compatriote. Les services secrets viêts, chinois, japonais et américains sont à ses trousses. Et ce qui devait être une opération ordinaire se transforme rapidement en un vaste et redoutable piège où tout n'est que mensonges, trahisons, et où la mort mène le jeu. Pour la plupart des espions engagés dans cette course poursuite, Caron devient l'homme à abattre. Or, ce qu'ils ne savent pas, c'est que le journaliste a bien connu le Vietnam, dans une autre vie... "

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel