Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une fin du monde toujours sans importance...

Les éditions de La Nouvelle Librairie viennent de publier le deuxième tome d'Une fin du monde sans importance, le recueil des chroniques de Xavier Eman, avec une préface d'Olivier Maulin. Animateur du site d'information Paris Vox , rédacteur en chef de la revue Livr'arbitres et collaborateur de la revue Éléments, Xavier Eman a déjà à son actif un premier tome de ses chroniques, Une fin du monde sans importance (Krisis, 2016), et un polar, Terminus pour le Hussard (Auda Isarn, 2019).

 

Eman_Une fin du monde sans importance 2.jpg

" Le vieux monde, celui des « boomers » et des soixante-huitards, des zombies libéraux-libertaires et des bobos à roulettes, n’était pas complètement enterré. Sur le cercueil, il manquait encore quelques clous que Xavier Eman vient poser dans ce second volume de ses chroniques, prolongées ici par une nouvelle inédite.

Xavier Eman est un tireur d’élite. Camouflé dans la ville, il observe attentivement, le doigt sur la gâchette. Tiens, un crétin qui poursuit un Pokémon Go, pan. Oh, un végan qui s’attaque à une boucherie familiale, pan. N’est-ce pas là un salaud d’animateur qui corrompt les esprits ? Pan, pan.

Le jeu de massacre est toujours aussi réjouissant. Accablant même, tant notre époque semble la reine tragique de la dépression médicamenteuse, du matérialisme névrosé, de la haine de soi, de la laideur institutionnalisée.

Parce qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer, ces pages nous aident à traverser cet âge des ténèbres, en attendant un nouveau cycle, plus lumineux. "

Lien permanent Catégories : Livres 0 commentaire Pin it!

Écrire un commentaire

Optionnel