Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2017

Vivre comme un Thug...

Les éditions Omblage viennent de publier un ouvrage de Mike Dash intitulé Thug - La confrérie secrète des étrangleurs indiens. Historien et écrivain britannique, Mike Dash est l'auteur de nombreux livres, dont deux, La tulipomania (J.C. Lattès, 2000) et L'archipel des hérétiques (J.C. Lattès, 2002), ont été traduits en français.

 

Dash_Thug.png

" Longtemps considérés comme un mythe, les Thugs étaient une confrérie d’assassins indiens vieille d’au moins deux cents ans quand les Britanniques la découvrirent. Thug raconte leur histoire, avec celle de William Sleeman, l’administrateur qui lutta contre eux malgré le secret qui les entourait et l’arrogance de ses compatriotes. À travers cette confrontation, le livre révèle les tensions et les chocs culturels de la colonisation.

Au dix-neuvième siècle, tandis que l’Inde était sous domination anglaise, les Thugs existaient déjà depuis plusieurs siècles, et sévissaient impunément sur les routes. Déguisés en simple voyageurs, ils rejoignaient des caravanes en cours de route et sélectionnaient leurs cibles. Lorsqu’ils avaient gagné la confiance de leurs compagnons, ils attendaient d’avoir atteint un endroit isolé et, profitant de la nuit ou d’un moment de repos, ils étranglaient leurs victimes avec leur rumāl, un foulard d’apparence innocente, et s’accaparaient leurs biens. On estime que 50 000 personnes furent tuées lors de ces vols.

Les Thugs ne laissaient que rarement des témoins ou des traces. Ils étaient maîtres du déguisement et de l’infiltration, transmettant leur savoir de père en fils. Peu suspectaient que ces redoutables bandits de grand chemin, leurs méfaits accomplis, vivaient le reste du temps des vies tout à fait ordinaires, au-delà de toute suspicion. La rumeur leur attribuait des qualités mystiques : on disait qu’ils vénéraient Kali, la déesse de la destruction, et pratiquaient des sacrifices rituels et des mutilations religieuses. Leur réputation était telle que le mot  ‘Thug’ devint synonyme en anglais de ‘bandit’.

À travers l’enquête de William Sleeman, et ses efforts pour identifier et éradiquer la menace posée par les Thugs, Mike Dash dresse un portrait plus pragmatique mais non moins fascinant, celui de tribus d’une pauvreté extrême, perfectionnant leur savoir criminel d’une génération à l’autre et s’accaparant l’argent de l’opium introduit par les Britanniques. Avec Sleeman, dont les méthodes font écho à celles des polices et des services de renseignement modernes, le lecteur est invité à découvrir les secrets de l’un des groupes criminels les plus mystérieux et emblématiques de l’histoire. "

16:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mike dash, inde, thug, kali |  Facebook | Pin it! |

Écrire un commentaire