Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2016

Feu sur la désinformation... (115)

Vous pouvez découvrir ci-dessous un nouveau numéro de l'émission I-Média sur TV libertés, consacrée au décryptage des médias et dirigée par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, avec le concours d'Hervé.

Au sommaire :

  • 1 : Allemagne : Migrant violeur dans l’ombre médiatique
    Meurtre et viol de la jeune Maria, une jeune fille de 17 ans, par un demandeur d’asile en Allemagne. L’ARD, la principale chaine de télévision publique allemande est accusée par le journal Bild d’avoir passé sous silence le crime sexuel.
    I-Média réinforme.
  • 2 : Le zapping d’I-média
    France Info TV : Utilisation d’une séquence de diabolisation massive pour empêcher l’élection de Norbert Hoffer en Autriche : le témoignage d’une survivante de la Shoah.
    Honneur aux corses : Soutien de la population au tribunal d’Ajaccio, d’un commerçant agressé par des « Magrébins » qui ne voulaient pas payer.

  • 3 : TF1 : une vision totalitaire de la télévision
    « Nous devons être les 1ers acteurs d’une transformation profonde de nos façons d’être, de penser de nous comporter », Gilles Pelisson, président du groupe TF1, exprime sa vision totalitaire de la « mixité » sur les écrans. Une mixité qui se doit d’être aussi bien sexuelle qu’ethnique.
    I-Média décrypte.
  • 4 : Les tweets de la semaine
    Elections autrichiennes, 64% des femmes auraient voté pour le candidat Van Der Bellen, alors que le candidat Hoffer aurait obtenu 56% des votes masculins. Pour Jean Yves le Gallou c’est un fait de société à observer.
    En 2003 Marianne titrait sur la « nouvelle inquisition », « Peut-on encore exprimer une opinion non conforme sans être cloué au pilori ». Une question malheureusement toujours d’actualité, particulièrement depuis la mise en place du délit d’entrave numérique à l’avortement. Pour Jean Yves Le Gallou cette nouvelle loi est un véritable délit d’opinion qui vise le politiquement incorrect.
  • 5 : Hollande : brassage de vent autour d’une non candidature
    « Francois Hollande est bien parti pour gagner 2017 » les journalistes « voyants » se sont encore une fois trompés, les médias ont été surpris par le renoncement de François Hollande. Décryptage d’un brassage de vent autour d’une non candidature

                        

Les commentaires sont fermés.