Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2013

Pour une théorie du monde multipolaire...

Les éditions Ars Magna viennent de publier Pour une théorie du monde multipolaire, un essai d'Alexandre Douguine. Les écrits du géopoliticien et théoricien russe du néo-eurasisme commencent à être bien diffusés en France. Les éditions Avatar viennent, en effet, de publier L'appel de l'Eurasie, un livre d'entretien entre Alexandre Douguine et Alain de Benoist, et les éditions Avatar, quant à elles, avaient publié en 2012 un de ses derniers essais, La quatrième théorie politique.

 

Pour une théorie du monde multipolaire.jpg


" Le monde en phase de globalisation, alors qu'il s'apprête à faire un pas décisif au-delà des limites de la modernité et des temps modernes, découvre soudain que, dans de nombreuses régions du monde, la modernité n'a pas encore vraiment été établie, et que les temps modernes ne sont toujours pas advenus. Apparaît alors le soupçon que peut-être, dans ces sociétés non-occidentales, l'avènement de la modernité au sens européen - et habituel - du terme, n'est pas possible du tout, et que les temps modernes n'adviendront peut-être même jamais. On prend alors exactement conscience de ce qu'est le facteur civilisationnel, porteur de l'ensemble de ses attributs pré-modernes. Et si ce facteur se révèle suffisamment puissant et stable, alors la logique historique occidentale, marquée par le progressisme, la linéarité et l'universalisme, sera neutralisée. La théorie du monde multipolaire suggère d'agir de la sorte, et de passer d'une compréhension linéaire de l'histoire à une compréhension cyclique, de basculer d'un temps global et universel de l'humanité à des trajectoires et des voies spécifiques, particulières à chaque civilisation, entrelacées les unes aux autres dans un environnement complexe, dont les schémas sont en constante évolution. "

Les commentaires sont fermés.