Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2010

"Bois ton sang, Beaumanoir et la soif te passera !"

La coopérative culturelle bretonne  Coop Breizh a publié un excellent jeu de stratégie historique, créé par Michel Deunff, Eric Daniellou et Thomas Ploumarc’h, sur le thème du célèbre combat des Trente, qui en 1351, au cours de la guerre de succession de Bretagne, entre les bourgs de Josselin et Ploërmel, a opposé un parti de chevaliers français et bretons, conduit par Jean de Beaumanoir, à une troupe de guerriers anglais, allemands et flamands, conduite par Richard de Brandebourg.

Doté d'un beau matériel et d'une règle subtile, tout en étant très accessible et facile à apprendre, Le Combat des Trente a fait l'objet d'une critique particulièrement élogieuse dans Vae Victis, le magazine français spécialisé dans le jeu d'histoire.

 

Le combat des Trente.jpg

But du jeu :
Remporter le plus grand nombre de points de victoire, en éliminant les combattants adverses et en réalisant les missions secrètes confiées à chaque tour de jeu.

Développez vos talents de stratège en dirigeant une armée de 31 combattants (capitaine, chevaliers et écuyers).
Affrontez vos adversaires à l'aide de votre dé de combat et d'une utilisation astucieuse de vos différentes cartes de jeu.

Dans cette lutte sans merci, la tactique, l'anticipation, la ruse (sans oublier la chance) seront vos plus précieux atouts pour triompher de l'ennemi.


Contenu du jeu : 62 pions, une règle du jeu, 20 cartes "Mission", un plateau de jeu, 90 cartes de combat, 2 blocs de feuilles d'ordres, 2 dés de combat

Jeu combat des trente.jpg


14:39 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | Pin it! |

Commentaires

Bois ton sang , néo-droitiste suppôt du Grece, et la soif te passera ! s'écrie les yeux exorbités Zigomar , tout à son jeu que nous lui avons fait parvenir chez tata .

Écrit par : segoule | 06/10/2013

En tous, cas, le Mézigue, vu le nombre de lignes justificatrices qu'il a consacrées à "Du balai" sur son blog, il est clair qu'il se sent un peu pisseux après que celui-ci l'ait recadré ! D'ailleurs, depuis, il n'injurie plus personne sur ce blog. Merci du balai ! Et merci segoule !

Écrit par : Damien | 06/10/2013

Les commentaires sont fermés.